La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Agenda

Là, se délasse Lilith de Marinette Dozeville

Là, se délasse Lilith de Marinette Dozeville - Critique sortie Avignon / 2021 Avignon Avignon Off. La Caserne des Pompiers

La Caserne / chorégraphie Marinette Dozeville

Publié le 25 juin 2021 - N° 290

À travers la figure mythique de Lilith, Marinette Dozeville questionne le féminisme, la domination et la censure dans un solo chorégraphique où elle se met littéralement à nu.

Selon certains textes de la tradition hébraïque, Lilith aurait été façonnée dans de l’argile en même temps qu’Adam. Ce personnage mystérieux et complexe, qui a fasciné de nombreux artistes, est devenu pour certains mouvements féministes l’emblème de la parité hommes-femmes, Lilith étant l’égale d’Adam, à la différence d’Eve, née d’une côte du premier homme donc soumise à lui. Se revendiquant volontiers d’un féminisme pro-sexe, où le corps peut être utilisé pour communiquer, du moment que la démarche est consentie, Marinette Dozeville incarne Lilith dans son spectacle sous-titré de façon éloquente : « Manifestation d’un corps libertaire ». Entre scènes de bondage et sensualité assumée, son spectacle sonde les territoires poreux de la servitude et de la liberté, de la domination et de la soumission, aux sons de la musique live d’Uriel Barthélémi.

 

Isabelle Stibbe

A propos de l'événement

Là, se délasse Lilith
du Mercredi 7 juillet 2021 au Lundi 26 juillet 2021
Avignon Off. La Caserne des Pompiers
116 rue de la Carreterie

à 22h30. Relâche les mardis 13 et 20 juillet. Tél. : 04 90 33 88 99. Durée : 1h. À partir de 18 ans.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes