La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Agenda

La Dernière bande

Rendant hommage à Giordano Bruno, retraçant sa vie et évoquant son œuvre, Laurent Vacher met en scène un spectacle original et percutant qui promène le spectateur au cœur des espaces infinis.

Publié le 10 mars 2007 - N° 146

Un spectacle mythique, une mise en scène de Beckett avec Pierre Chabert dont
l’auteur disait : « J?aime le Beckett de Chabert ».

Krapp est un vieillard vif et marginalisé, un clown amer mi-figue mi-raisin,
une figure grotesque de cirque, qui aime ? via les bandes magnétiques
enregistrées ? faire retour sur son passé afin de mieux comprendre l’existence
ou tout du moins, sa propre vie. Sans apitoiement ni complaisance, sans la
moindre trace de sentimentalité, en usant d’un verbe volontairement ironique,
satirique et sarcastique. Ainsi, Krapp bougonne : « Viens d’écouter ce pauvre
petit crétin pour qui je me prenais il y a trente ans, difficile de croire que
j’ai été con à ce point-là.
 » Certains voient dans ce chaos des relations
humaines qu’incarne Beckett à travers l’acteur Chabert, un fauve, un animal
traqué par son ombre propre, la figure ultime du philosophe. Ce spectacle
incontournable est joué dans le monde entier, inlassablement, toujours juste et
vrai.

V. Hotte

La Dernière Bande

De Samuel Beckett, mise en scène de l’auteur, du 14 au 16 mars 2007 à 20h30
au Centre Georges Pompidou 19, rue Beaubourg 75004 Paris Tél : 01 44 78 12 33
www.centrepompidou.fr

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre