La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Jazz / Musiques - Gros Plan

Jacques Gamblin & Laurent De Wilde

Jacques Gamblin & Laurent De Wilde - Critique sortie Jazz / Musiques Suresnes Théâtre de Suresnes Jean Vilar
La collaboration Laurent De Wilde-Jacques Gamblin est née en 2011 au Festival Jazz sous les Pommiers à Coutances. © Christian Ducasse

JAZZ / SURESNES / THEATRE DU ROND-POINT

Publié le 21 septembre 2015 - N° 236

Des mots, du concert, des notes, du théâtre, de l’impro : il y a de tout ça dans Ce que le djazz fait à ma djambe spectacle hors normes.

Baptisé Ce que le djazz fait à ma djambe, ce projet hybride s’impose comme une emballante déclaration d’amour au jazz. Sur scène, porté par un sextet en bonne et due forme, le comédien Jacques Gamblin mélange des extraits de livres cultes de l’Histoire de la note bleue, à commencer par l’incroyable autobiographie du clarinettiste (quasi) punk (avant l’heure) Mezz Mezzrow, Really The Blues, avec ses propres textes…

Un long freestyle de mots

« C’est venu d’un coup : j’ai ouvert un robinet et ça s’est mis à couler ! Je me suis amusé à développer une écriture très rythmée, très scandée, pas du tout narrative, même si ça peut aussi raconter une petite histoire. Les autres textes vont donc se retrouver comme des bulles d’air à l’intérieur de ce long freestyle de mots » explique le comédien, visiblement en osmose avec son complice le pianiste-écrivain Laurent De Wilde (auteur entre autres d’un passionnant ouvrage sur Thelonious Monk). Lui aussi, dès le début de cette aventure de concert-monologue théâtral, a ressenti et admiré l’implication du comédien : « c’était exactement comme s’il avait pris un sax dans la bouche et qu’il avait commencé à jouer. On était forcé de lui emboîter le pas ! ». A remarquer parmi les sources littéraires du duo, des propos signés Herbie Hancock en personne. Par exemple ? « Je me suis aperçu qu’il y a plus dans la musique que juste la musique. » Il n’y a rien de plus vrai.

M. Durand

A propos de l'événement

Ce que le djazz fait à ma djambe
du Dimanche 11 octobre 2015 au Dimanche 11 octobre 2015
Théâtre de Suresnes Jean Vilar
16 Place Stalingrad, 92150 Suresnes, France

à 17h. Tél. : 01 46 97 98 10. Places : 13 à 27 €.


Et au théâtre du Rond-Point, 2bis avenue Franklin D. Roosevelt, 75008 Paris, du 13 au 31 octobre à 18h30, relâche dimanche et lundi. Tél : 01 44 95 98 21.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques