La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

La musique contemporaine dans tous ses états

Robert le cochon et les kidnappeurs

Robert le cochon et les kidnappeurs - Critique sortie
Légende : Le baryton Marc Mauillon crée le rôle-titre de Robert le cochon de Marc-Olivier Dupin en juin à l'Opéra Comique. © Philippe Parent

Opéra tous publics / Opéra Comique

Publié le 14 novembre 2013

Le compositeur Marc-Olivier Dupin et son librettiste (et metteur en scène) Ivan Grinberg  créent un opéra en grand, accessible aux petits.

Au commencement, en 2005, Robert le cochon est un conte musical que l’Orchestre national d’Île-de-France a fait voyager. Il est ensuite devenu livre-disque, publié par Le Chant du monde. S’il franchit aujourd’hui le pas qui le séparait de la grande scène, c’est que l’animal a de la valeur. Comment faire de l’art avec un cochon ? Marc-Olivier Dupin a trouvé la recette en s’appuyant d’abord sur le livret parfaitement ciselé d’Ivan Grinberg, qui manie à merveille un humour féroce. Ensuite, il y a la musique, un patchwork musical toujours à propos. Si elle est souvent ultra-référencée, revisitant tout ou presque de l’Histoire de l’opéra, l’écriture distille aussi de nombreuses figures des langages du XXe siècle. Ainsi, subtilement, Marc-Olivier Dupin donne-t-il entendre des sonorités rarement offertes aux oreilles enfantines. Avec l’acteur Damien Bouvet et les chanteurs Edwige Bourdy, Paul-Alexandre Dubois, qui rejoignent Donatienne Michel-Dansac et Marc Mauillon, que l’on sait être de véritables « bêtes de scène ». Dans la fosse, l’Orchestre Poitou-Charentes et son chef Jean-François Heisser.

 

Jean-Guillaume Lebrun

 

Opéra Comique, 1 place Boieldieu, 75009 Paris. Les 13 et 14 juin à 20h, le 15 juin à 15h. Tél. 08 25 01 01 23.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant