Etat des lieux de la danse en France

Edito

Trente ans après l’émergence et l’effervescence de la danse contemporaine en France, qui a balayé dans les années 80 les […]

Trente ans après l’émergence et l’effervescence de la danse contemporaine en France, qui a balayé dans les années 80 les conventions, les attendus et les limites pour plonger dans une recherche de vérité autour d’un corps événement, où en est-on aujourd’hui ? Où en est-on du point de vue de la création et de la vie artistiques, des politiques culturelles, de la relation au spectateur ? Alors que dans les années 1970, Michel Guy déplorait l’absence de politique culturelle au service de la danse, dix ans plus tard, les politiques publiques ont heureusement contribué à nourrir une formidable créativité à travers des outils (notamment les Centres Chorégraphiques Nationaux). Les années 80 ont ainsi donné naissance à une génération d’artistes marquants, une jeune danse française souvent qualifiée de mythique : Dominique Bagouet, Maguy Marin, Jean-Claude Gallotta, Philippe Decouflé, Mathilde Monnier, Carolyn Carlson, Angelin Preljocaj, Odile Duboc, Josef Nadj et d’autres. La relève des années 90 et suivantes a induit encore de nouveaux positionnements esthétiques. Miroir subjectif et souvent rebelle de notre monde épris de vitesse et soumis à de multiples contraintes et mutations, le paysage chorégraphique, en perpétuelle évolution, expérimente et exprime à travers le corps en scène divers types de présences au monde, diverses visions de la société et de l’homme, diverses esthétiques du geste, interroge aussi les codes de la représentation et s’associe régulièrement à d’autres disciplines. Cependant, comme en toute chose, l’avenir demeure adossé au passé, et cela même lorsque des ruptures sont revendiquées. La question de la transmission, essentielle, se conjugue à celle du lien à l’histoire, à l’inscription des œuvres dans le temps et dans leur temps.

A travers ce hors série intitulé Etat des lieux de la danse en France, La Terrasse apporte un éclairage sur le monde de la danse nourri de l’expérience et du savoir de multiples intervenants, nourri d’analyses et de prises de positions. Bien entendu, ce hors série ne prétend pas être exhaustif, aborder toutes les identités artistiques du monde de la danse ou couvrir toutes les questions qu’il suscite, il n’en demeure pas moins une vaste et rare tribune aux artistes, universitaires et acteurs culturels, une mise en perspective argumentée et détaillée des problématiques liées au secteur de la danse. Quatre parties structurent ce numéro spécial. En premier lieu les questions de la définition de la danse, de son évolution dans l’histoire, de la réflexion philosophique sur la danse, de sa perception par le spectateur et de la formulation de cette perception – une question qui concerne en particulier les critiques – sont explorées. Puis un coup de projecteur sur les diverses esthétiques de la danse permet de souligner leurs évolutions et les porosités entre les langages. Ensuite, la mise en lumière des modalités de la création et de la diffusion en France, à travers les outils et acteurs culturels au service de la danse, permet d’établir un panorama de la création chorégraphique en France, en lien avec la diffusion des œuvres et avec la sensibilisation des publics, et de dégager des pistes de réflexion au cœur de la crise économique, notamment sur la mutualisation des moyens. Enfin, sont explorés le domaine de la formation du danseur, redéfinie par l’évolution du paysage chorégraphique et des politiques culturelles, et celui de la mémoire de la danse, exercée par la notation, la captation vidéo ou la reprise des œuvres. La création et la diffusion, ainsi que la conservation et la transmission des œuvres construisent une culture partagée, cette chère culture qui nous élève et en laquelle nous avons confiance.

AGNES SANTI

A propos de l'événement



A lire aussi sur La Terrasse

Recevez le meilleur
du spectacle vivant

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter pour recevoir chaque semaine dans votre boîte email le meilleur du spectacle vivant : critique, agenda, dossier, entretien, Théâtre, Danse, Musiques... séléctionné par la rédaction