La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Histoires du Monde

La diva bambara poursuit sa tournée marathon.

Publié le 10 mars 2007 - N° 146

Un spectacle tout en couleurs, de percus et de bonne humeur par Richard
Demarcy et ses frères citoyens d’Afrique et du monde.

Trois contes, entre fantastique et merveilleux, sont à l’origine de la pièce
théâtrale Histoires du Monde de l’auteur et metteur en scène Richard
Demarcy que les soubresauts politiques, économiques et sociaux de notre planète
épuisée ne cessent d’ébranler. Un rendez-vous avec des rêves qu’une troupe
théâtrale donne en spectacle sur une place africaine de village. D’abord, Le
Chasseur et l’Oiseau
inspiré d’un conte de Blaise Cendrars issu de Petits
contes nègres pour les enfants des blancs
met en présence un oiseau tant
magnifique qu’onirique qu’un chasseur présomptueux a eu la maladresse de
poursuivre et d’anéantir. Ce chasseur est à son tour, poursuivi par l’oiseau
qu’il a tué – la comédienne taïwanaise , danseuse et chanteuse Yilin Yang
interprète le volatile avec beaucoup de candeur et de grâce -, conduisant le
monde à la catastrophe puisque même l’ombre de la lune disparaît ? L’Enfant
d’Éléphant
de Rudyard Kipling est extrait du célèbre recueil Histoires
comme ça.
Ce sacré Enfant d’Éléphant pose trop de questions aux
adultes qu’il lasse ; il lui revient de découvrir la vie et les secrets de
l’existence en cheminant seul depuis sa maison parentale, délaissée au profit
d’aventures moins autorisées dans la forêt profonde. À la fin de ce voyage
initiatique, l’obtention d’une trompe éléphantesque devrait remettre les choses
en place.

Une proximité chaleureuse, inventive et joyeuse

Voilà la dignité retrouvée d’un éléphanteau pour satisfaire la curiosité des
spectateurs ou pour narguer les hippopotames incapables, hargneux et envieux. Un
troisième conte populaire de Guinée-Bissau clôt la série dans le burlesque, avec
l’évocation traditionnelle du loup qui ne saurait être absent de l’imaginaire
enfantin. Autour de la bête loufoque et menteuse, une horde de jeunes animaux,
tous désireux d’en découdre avec un destin qu’ils ne veulent ni banal ni
conventionnel. Doit-on consentir au totalitarisme du loup et à ses
tromperies grotesques ? Jamais. La force de Richard Demarcy est de faire théâtre
de tout, avec musiques, danses et chants. Dans l’humilité tranquille de
l’invention – plumes colorées, tissus et masques choisis -, loin des tambours de
la renommée, à l’intérieur de cette proximité chaleureuse – trésor d’humanité -,
une façon précieuse d’être-là au monde. Dans la reconnaissance joyeuse des
différences ethniques, dans la pluralité savoureuse des origines avec Alfa
Ngau-Domingas, Antonio Da Silva, Lomani Mondonga, Nicolas Le Bossé, Reine
Mukinisa et Yilin Yang. Sur une musique afro-cubaine de Lomani Mondonga, Antonio
Da Silva, Alfa Ngau-Domingas. Un air de fête entendu qui dépasse les pays et
leurs prétendues démarcations.

Véronique Hotte

Tout public à partir de 6 ans

Histoires du Monde

Mise en scène et scénographie de Richard Demarcy, vendredi et samedi 20h et
dimanche 15h, jusqu’au 18 mars 2007 au Grand Parquet 20 bis, rue du Département
75018 Paris Tél : 01 40 50 01 50

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre