La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Gros Plan

Hip-hop au Théâtre Golovine

Hip-hop au Théâtre Golovine - Critique sortie Avignon / 2021 Avignon Avignon Off. Théâtre Golovine
Les interprètes de Masonn (Murs) de la compagnie Boukousou de Max Diakok. Crédit : Willy Vainqueur

Gros plan

Publié le 25 juin 2021 - N° 290

Au Théâtre Golovine, les journées avignonnaises s’achèvent sur des danses urbaines. Les compagnies De Fakto, JC Movements, Le Scribe et Boukousou nous dévoilent toutes les facettes des esthétiques hip-hop contemporaines.

Un petit pas de 2 sur ses pas et Quelque chose de Melody de la Cie De Fakto, 15h 

Avec La Compagnie De Fakto, sous l’égide d’Aurélien Kairo, les danses urbaines flirtent avec la chanson française ! Avec Un petit pas de 2 sur ses pas, valse et tango des bals musettes se transforment en « funky chicken » ou « arm pop » sur les airs cocasses de Bourvil. Une pièce rafraîchissante, adaptée au jeune public, où les interprètes sont autant clowns que danseurs. Puis, place à Quelque chose de Melody, une interprétation breakdance de l’album Histoire de Melody Nelson de Gainsbourg, imaginée par le chorégraphe comme un « conte dansé ». Ce duo nous fait retraverser l’atmosphère sensuelle de cet album concept culte.

Hidden Garden de Jill Crovisier JC Movements, 17h30

Sur un gazon synthétique apparaît un danseur. Il porte un bouquet de fleurs. Peu à peu, l’interprète se transforme, devient une créature hybride, dévoilant une palette expressive fascinante. Jill Crovisier nous prend la main et pousse la porte de cet étrange jardin polymorphe, vers un voyage introspectif qui nous exhorte à affronter les biais de notre ego affamé de pouvoir, de perfection et de contrôle. Une jolie réussite de la chorégraphe luxembourgeoise, dont on découvre un vocabulaire aussi riche que subtil.

Logos et Abysses de la Cie Le Scribe, 19h30

Avec leur esthétique où les codes du hip-hop se transforment en langage contemporain unique, El shafey Adel et Maëlle Déral sondent les profondeurs de l’âme. Dans Abysses, ils font émerger en mouvements les nuances complexes de la psyché humaine, quant à Logos, il évoque avec justesse le processus de radicalisation d’un jeune homme. Une exploration gestuelle et sans moralisation des comportements humains.

Masonn (Murs) de Max Diakok / Cie Boukousou, 21h45

Avec la compagnie Boukousou, Max Diakok construit ses chorégraphies autour du Gwoka, tradition dansée et chantée de Guadeloupe, héritée de l’esclavage. Avec Masonn (Murs), il déplie le troisième volet de sa recherche sur l’altérité, inspiré par l’anthropologue Edward T. Hall qui questionne les liens entre cloisons et écarts de richesse. Une danse éclatante, qui convoque hip-hop, danses réunionnaises et contemporaines et fait écho aux changements de société liés aux migrations postcoloniales.

 

Belinda Mathieu

A propos de l'événement

Hip-hop au Théâtre Golovine
du mercredi 7 juillet 2021 au jeudi 29 juillet 2021
Avignon Off. Théâtre Golovine
1 Bis Rue Sainte-Catherine

relâche le lundi. Tél : 04 90 86 01 27.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes