La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -298-En direct avec les artistes Génération Spedidam

Romain Leleu, la trompette éclectique sur grand écran

Romain Leleu, la trompette éclectique sur grand écran - Critique sortie  Paris concert à La Scala-Paris
Légende : Le trompettiste Romain Leleu Crédit : Thomas Baltes

CLASSIQUE / TROMPETTE

Publié le 30 mars 2022 - N° 298

Le trompettiste joue à La Scala le programme de son dernier disque, Move, dédié à la trompette dans les musiques de film, revisitées par les musiciens de son ensemble, auxquels se joignent Anne Paceo, Tony Paeleman et Raphaël Imbert.

Quand il débute sa carrière de concertiste, Romain Leleu se rend compte que le catalogue pour la trompette se révèle assez restreint, et ressent le besoin de toucher à d’autres styles et explorer d’autres phrasés. En 2010, il fonde alors l’Ensemble Convergences, rebaptisé Romain Leleu Sextet, un quintette à cordes avec trompette, pour défendre la polyvalence de son instrument, « lui donner une visibilité différente, plus riche, avec des œuvres que l’on n’aurait pas imaginées de prime abord pour lui ». Au-delà des transcriptions baroques, ainsi que des commandes passées à des compositeurs, « sans barrières esthétiques », le collectif peut compter sur les arrangements du violoniste Manuel Doutrelant « pour construire un répertoire sur-mesure ». Le nouvel album Move qui vient de sortir chez Harmonia Mundi, articulé autour du Concerto pour trompette éponyme que Baptiste Trotignon a écrit pour Romain Leleu, enregistré pour la première fois au disque, met en valeur la trompette dans la musique de film. Il se révèle « emblématique de ce travail de développement du répertoire » pour un laboratoire hybride, entre musique de chambre et formation symphonique.

Move, un voyage cinématographique

Conçu comme « un film audio », ce parcours dans le septième art à travers la trompette, qui ne vise pas à l’exhaustivité et dépendant parfois de questions de droits, redonne une nouvelle vie à des classiques incontournables, tels la Chanson des jumelles des Demoiselles de Rochefort dont Manuel Doutrelant a revisité l’orchestration, ou encore les partitions de Nino Rota pour Le Parrain et La Strada, dont il a tiré, pour chacune, une suite. Le programme, au carrefour des genres, du classique et du jazz, de la musique écrite et de l’improvisation, et nourri par ce renouvellement des couleurs, « se décline en trois versions   : avec orchestre, pour l’ensemble uniquement, et une troisième avec trio de jazz et invités, en fonction des œuvres. S’il est difficile d’imaginer Le Parrain sans orchestre, d’autres pièces laissent plus de liberté». Jalon dans un projet au long cours, renforcé par la fidélité des compagnonnages musicaux, Move témoigne de la fécondité d’un éclectisme qui permet également de toucher de nouveaux publics.

Gilles Charlassier

A propos de l'événement

Move, parution le 25 février 2022.
du lundi 25 avril 2022 au lundi 25 avril 2022
concert à La Scala-Paris
13 Bd de Strasbourg 75010 PARIS

à 19h30. Tél   : 01 40 03 44 30.


 


 


 


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant