La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -270-Théâtre Impérial de Compiègne

Normandie / Tragédie de Carmen

Normandie / Tragédie de Carmen - Critique sortie Classique / Opéra Compiègne Théâtre Impérial de Compiègne
La mezzo-soprano Eva Zaïcik, grande révélation du chant français, sera Carmen dans La Tragédie de Carmen, les 17 et 19 mai prochains. ©Philippe Biancotto

NOUVELLES PRODUCTIONS / THEATRE IMPERIAL DE COMPIEGNE

Avec ces deux nouvelles productions, la comédie musicale Normandie et l’opéra La Tragédie de Carmen, le Théâtre impérial de Compiègne explore l’amour en rose et noir.

Tout le monde connaît « Ça vaut mieux que d’attraper la scarlatine », la chanson popularisée par Ray Ventura, mais peu savent que ce tube de l’entre-deux-guerres est issu de la comédie musicale Normandie, composée par Paul Misraki, l’auteur du célèbre « Tout va très bien Madame la Marquise ». Une œuvre de 1936 montée aux Bouffes-Parisiens où se rencontrent sur le mythique paquebot une aventurière, un pasteur à claquettes, trois milliardaires américains, un passager clandestin, et des amoureux transis. Une partition enlevée au charme délicieusement rétro, que remettent sur scène Les Frivolités Parisiennes, inlassables défricheurs de répertoire léger français.

Charme rétro pour Normandie, relecture intense pour Carmen

Si tout le monde sait attribuer « L’amour est enfant de bohème » à Carmen, l’opéra de Bizet prend une tournure résolument sombre dans la relecture intense qu’en ont proposée Peter Brook, Jean-Claude Carrière et Marius Constant dans leur Tragédie de Carmen en 1981. C’est cette version dont s’emparent le metteur en scène Florent Siaud et le chef Romain Louveau avec l’Ensemble Miroirs Etendus. Une version intimiste : 4 chanteurs (dont Eva Zaïcik dans le rôle-titre), une intrigue concentrée, une fin renouant avec celle de Mérimée (Escamillo est tué). De quoi resserrer le drame, le rendant encore plus fort et tendu que dans la partition originelle.

 

Isabelle Stibbe

A propos de l'événement

Normandie
du Jeudi 7 février 2019 au Jeudi 7 février 2019
Théâtre Impérial de Compiègne
3 rue Othenin, 60200 Compiègne.

à 20h30.


La Tragédie de Carmen. Théâtre impérial. Le 17 mai 2019 à 20h30 et le 19 mai 2019 à 16h.


 


Tél : 03 44 40 17 10.


http://www.theatre-imperial.com/


 


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra