La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -145-Ondif

Le dernier Jour d’un condamné

Le dernier Jour d’un condamné - Critique sortie Classique / Opéra

Le ténor Roberto Alagna, interprète central du Dernier Jour d'un condamné.

Publié le 10 juin 2007

La Salle Gaveau accueille, en version de concert, un opéra de David Alagna
d’après Victor Hugo, porté par le talent du ténor Roberto Alagna.

« Condamné à mort ! Voilà cinq semaines que j’habite avec cette pensée,
toujours seul avec elle, toujours glacé de sa présence, toujours courbé sous son
poids ! »
Ainsi commence Le dernier Jour d’un condamné, roman
exemplaire de l’engagement de Victor Hugo, cri d’humanité face à l’inhumaine
justice des hommes. Roberto Alagna, qui connaît bien, pour les fréquenter
régulièrement, les héros tragiques de l’art lyrique, a senti dans ces pages la
matière d’un opéra. Habitués à travailler ensemble, le ténor et ses frères,
Frederico et David, se sont attelés à faire du monologue hugolien un livret à
plusieurs voix ? créant pour la soprano Indra Thomas le rôle d’une condamnée.
Pour interpréter l’?uvre, composée par David Alagna, l’Orchestre National
d’Ile-de-France est dirigé par Michel Plasson, qu’une déjà ancienne complicité
artistique lie à Roberto Alagna. Les barytons Jean-Philippe Lafont, Erwin
Schrott et Richard Rittelmann complètent la distribution, ainsi que le Ch?ur
régional Vittoria d’Ile-de-France.

Jean-Guillaume Lebrun

Lundi 9 et mercredi 11 juillet à 20h30 à la Salle Gaveau. Tél. 01 43 68 76
00. Places : 50 à 200 ?.

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra