La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -178-chalon

JULIE BERES

JULIE BERES - Critique sortie Théâtre

Publié le 10 mai 2010

NOTRE BESOIN DE CONSOLATION

C’EST AU CŒUR DES MUTATIONS DE LA SOCIETE QUE JULIE BERES PUISE LA MATIERE DE SON THEATRE, PUISSAMMENT SENSORIEL ET IMAGINATIF. ELLE QUESTIONNE ICI LES ENJEUX DE LA BIOETHIQUE.

«Notre besoin de consolation part d’un questionnement sur la bioéthique et les dérives que pourraient engendrer les découvertes génétiques sur la manipulation du vivant. Autrefois, la science intervenait sur le corps essentiellement pour le soigner, elle le fait aujourd’hui de plus en plus pour l’améliorer, voire calibrer sa reproduction. Le clonage, les banques de spermes étalonnés, les mères porteuses, la cryogénisation… changent notre rapport au monde et notre façon de penser l’humain. Le corps devient un objet marchand, loué, disséqué, vendu par pièce. Ce phénomène de société reflète notre angoisse face à la mort : la science et le marché apportent une forme de consolation, comme la religion à sa manière. D’où le titre qui renvoie au texte de Stig Dagerman, Notre besoin de consolation est impossible à rassasier. Nous avons collecté des informations historiques, juridiques, scientifiques ainsi que des faits-divers et des témoignages. A partir de ces matériaux, nous tramons un théâtre sensoriel, fantasmagorique, qui montre toute la complexité des évolutions vers cette “humanité mutante”.»

Propos recueillis par Gwénola David


 
Notre besoin de consolation, conception et mise en scène de Julie Bérès, du 15 au 17 février 2011.
 

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre