La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -228-Théâtre Jacques Prévert à Aulnay~sous~Bois

Herbe folle

Herbe folle - Critique sortie Théâtre Aulnay-Sous-Bois THEATRE JACQUES PREVERT
Hervé Sika dans Herbe folle

Entretien / Hervé Sika

Publié le 22 décembre 2014 - N° 228

« L’herbe folle pousse dans chaque fente, chaque blessure ; elle prend le temps qu’il faut pour percer le béton… » Hervé Sika chorégraphie une « danse des corps de la périphérie« . 

Depuis des années, vous réinventez votre danse au contact de l’espace urbain…

Hervé Sika : Après les émeutes de novembre 2005, j’ai créé Sol de France, ceci est mon corps. Je souhaitais que les jeunes concernés par les émeutes soient témoins de cette pièce. Mais dans la salle, à chaque représentation, il n’y avait que des gens habitués à se rendre au spectacle ! J’ai compris que je ne pouvais pas continuer à projeter mes envies sur le public. Le projet « Les Bricoleurs d’avenir » est né de ce désir que les gens se sentent concernés par ce qui se passe au théâtre : des artistes sont invités à partager dans la rue un peu de ce qu’ils font, à innover pour créer du lien à partir de leur medium. Pour Herbe folle, je mobilise ce qui est resté en moi de ces expériences.

« De la « performance », je suis passé à la « présence ». »

Qu’est-ce que ces expériences urbaines ont modifié dans votre danse ?

H. S. : Dans la multitude des informations de la ville, j’ai réalisé que ce qui était susceptible d’arrêter un passant, ce n’était pas les sauts, les chutes, les débordements énergétiques, mais le fait de prendre le temps. D’être là. De la « performance », je suis passé à la « présence ». Et cette qualité de présence génère ma danse – plus que le « propos » auquel j’étais attaché auparavant, et qui maintenant passe par le corps, par la traversée d’états différents.

Pourquoi créer cette pièce en solo ?

H. S. : C’est la première étape vers une pièce de groupe : je serai d’autant plus apte à guider d’autres danseurs que j’aurai fait ce travail sur moi. Cela dit, je ne suis pas seul ; toute une équipe m’accompagne, et la chanteuse et guitariste Samia Diar est sur le plateau avec moi. En outre, le théâtre Jacques-Prévert me permet, à nouveau, de nourrir ce travail de contacts avec les habitants : pas des animations, mais de vraies rencontres, qui « déplacent » les uns et les autres.

 

 

Propos recueillis par Marie Chavanieux

A propos de l'événement

Herbe folle
du Mercredi 11 février 2015 au Mercredi 11 février 2015
THEATRE JACQUES PREVERT
134 Avenue Anatole France, 93600 Aulnay-sous-Bois, France

à 20h30


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre