La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -255-FESTIVAL PARIS L’ÉTÉ

Espace public et territoires artistiques : nouvelles synergies

Espace public et territoires artistiques : nouvelles synergies - Critique sortie Théâtre Paris Billetterie au Monfort
© D. R.

Entretien Laurence de Magalhaes et Stéphane Ricordel

Publié le 27 mai 2017 - N° 255

Cette première édition sous la houlette des codirecteurs du Monfort Laurence de Magalhaes et Stéphane Ricordel invite à la fête et à la découverte de propositions inhabituelles.

Pourquoi avez-vous choisi ce nouvel intitulé : Festival Paris l’été ?

Laurence de Magalhaes : Ce nouvel intitulé invite à la fête. Le mot de festival induit d’emblée une dimension joyeuse et conviviale, et l’idée de prendre le temps de la découverte et de la rencontre. Et Paris reste Paris, une capitale culturelle mondialement célébrée, toujours très prisée par les artistes d’où qu’ils viennent. L’été ouvre des perspectives différentes, le public appréhende alors les spectacles avec un autre regard. C’est l’occasion aussi de ne pas s’enfermer dans une salle, de mettre en œuvre des propositions insolites dans des endroits atypiques. Dans toutes les disciplines, nous présentons beaucoup de spectacles à ciel ouvert, ce qui permet de mobiliser des publics qui ne connaissent pas nos lieux pendant le reste de l’année, et de créer la surprise !

Quel sera le public du Festival ? 

Stéphane Ricordel : Le cahier des charges du Festival, créé il y a 27 ans, visait notamment à favoriser l’accès à la culture des gens qui ne partent pas en vacances. Aujourd’hui, les choses ont évolué, et les raisons pour lesquelles certains restent à Paris l’été sont diverses. Par exemple, nous avons constaté que les jeunes couples de 30 à 40 ans avec enfants sont moins présents dans nos salles pendant l’année que les autres tranches d’âge, car sortir nécessite alors beaucoup d’organisation et d’argent. L’été, lorsque les enfants sont ailleurs, il leur devient possible de profiter d’un temps libre. Nous nous adressons à tous les publics, qu’ils soient sensibilisés à la culture ou pas : des retraités, des jeunes, des personnes seules, des familles, des franciliens, des touristes. Le Festival s’attache à créer pour tous des moments de rassemblement et de rencontre.

« Le Festival s’attache à créer pour tous des moments de rassemblement. » Stéphane Ricordel 

« C’est l’occasion de mettre en œuvre des propositions insolites dans des endroits atypiques. » Laurence de Magalhaes

Quels sont les lieux du Festival ?

L. d. M. : La programmation se déploie dans une bonne vingtaine de lieux à Paris et alentours, pour que la circulation se fasse dans les deux sens : de la banlieue à Paris, mais aussi de Paris à la banlieue (à Bagneux, Epinay, Pantin, Villepinte, Saint-Denis, Chamarande…) Le Monfort reste un point d’ancrage, et nous inaugurons à l’occasion du festival plusieurs nouveaux lieux. Par exemple le magnifique lycée Jacques Decour, dont l’une des cours devient comme au Festival d’Avignon un théâtre à ciel ouvert.

S. R. : Nous voulons cultiver et développer l’ouverture au plus grand nombre, et insuffler une dynamique à la fois par une offre culturelle originale et par un rapport renouvelé à l’espace public. Le festival doit susciter l’envie et la curiosité, le spectaculaire s’y invente dans des lieux inattendus et à des moments inhabituels. C’est pourquoi nous proposons diverses temporalités, avec des propositions le matin à 11 heures, au moment du déjeuner, à 14 heures… afin de pouvoir devenir festivalier à toute heure !

 

Propos recueillis par Agnès Santi

A propos de l'événement

Festival Paris L’été,
du Lundi 17 juillet 2017 au Samedi 5 août 2017
Billetterie au Monfort
106 rue Brancion, 75015 Paris.

Tél. 01 44 94 98 00.


Site : http://parislete.fr/


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre