La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Gros Plan

Festival Pentecôte en Berry

Festival Pentecôte en Berry - Critique sortie Classique / Opéra Chassignolles La Grange aux pianos
Le pianiste Cyril Huvé, âme d’un festival voué à la musique française. ©DR

GROS PLAN / GABRIEL FAURÉ

Publié le 22 avril 2015 - N° 232

Conçu par le pianiste Cyril Huvé comme une célébration de la musique française, le festival se penche sur l’œuvre de Gabriel Fauré.

Après Debussy, Poulenc et Ravel, la Grange aux pianos accueille, quatre jours durant, la musique de Gabriel Fauré (1845-1924). Initiateur de cette manifestation originale sur instruments d’époque, le pianiste Cyril Huvé a souhaité explorer les différentes facettes du compositeur, montrer « l’interaction constante entre l’inspiration poétique et l’écriture instrumentale ». Chacun des huit programmes de ce long week-end de musique est pensé comme un jeu de miroirs où les formes se répondent : piano seul (dont l’intégrale des Nocturnes et des Barcarolles), musique de chambre, mélodies, pages pour orchestre… Bien sûr, souligne Cyril Huvé, « l’union du mot et du son, de l’émotion du poème et de l’invention de la musique, a été portée à sa perfection dans les mélodies », mais il nous invite aussi à retrouver l’arrière-fond poétique qui habite toute l’œuvre et qui témoigne d’une époque où « l’atmosphère intellectuelle était très importante, les domaines artistiques n’étaient pas séparés comme ils le sont aujourd’hui ».

Poésie et musique

Rythmée par les grands cycles et les chefs-d’œuvre connus (les Masques et bergamasques ou Pelléas et Mélisande pour l’orchestre, La Bonne Chanson, La Chanson d’Ève ou L’Horizon chimérique sur des poèmes de Paul Verlaine, Charles Van Lerberghe et Jean de La Ville de Mirmont – tous contemporains du compositeur), le festival creuse cette relation de la poésie et de la musique, à travers les Vocalises que Fauré écrit à l’intention des élèves du Conservatoire, tant chanteurs qu’instrumentistes, ou avec les nombreuses transcriptions instrumentales qu’il fit de ses propres mélodies. On entendra par exemple La Bonne Chanson dans sa version pour baryton et quintette à cordes. Pour cette immersion dans la création musicale et poétique de Gabriel Fauré, Cyril Huvé a réuni une véritable équipe amicale et artistique, où le baryton François Le Roux – qui a redonné le sens de la prosodie à l’interprétation de la mélodie française – côtoie l’Orchestre de chambre Pelléas et des chambristes tels que l’altiste Pierre-Henri Xuereb ou le pianiste Alain Neveux.

 

Jean-Guillaume Lebrun

A propos de l'événement

Festival Pentecôte en Berry
du Vendredi 22 mai 2015 au Lundi 25 mai 2015
La Grange aux pianos
Les Chattons, 36400 Chassignolles, France

Tél. : 02 54 48 36 86.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra