La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Festival Exit 2015

Festival Exit 2015 - Critique sortie Théâtre Créteil _MAC CRETEIL
Légende : Biopigs, de Sophie Perez et Xavier Boussiron, présenté lors du festival Exit 2015. Crédit photo : Philippe Lebruman

Maison des arts de Créteil

Publié le 8 mars 2015 - N° 230

Pour la 22ème année consécutive, la Maison des arts de Créteil ouvre les portes de son Festival international Exit. Théâtre, danse, performance, musique, exposition, arts numériques : du 26 mars au 5 avril, 11 jours d’explorations scéniques transdisciplinaires.   

Scrutant l’émergence de technologies qui commençaient tout juste à se mêler aux œuvres de la scène, Didier Fusillier a souhaité, en 1994, ouvrir au public francilien les chemins novateurs de propositions théâtrales, chorégraphiques, musicales et performatives hybrides. Le Festival Exit était né. 21 ans plus tard, la passion et le goût de la découverte du directeur de la Maison des arts de Créteil semblent intacts. Continuant de faire le pari de l’international et de l’exploration transdisciplinaire, la 22ème édition du Festival Exit se compose de neuf spectacles et d’une exposition mettant en perspective les nouvelles pratiques cinématographiques. Intitulée Home Cinéma, cette suite d’installations (plus de 30 œuvres) interroge les fonctions de spectateurs, de producteurs, de diffuseurs, dans une époque où l’usage des smartphones fait de chacun d’entre nous un créateur d’images en puissance. En ce qui concerne les propositions scéniques, dans la droite ligne du sillon que creuse ce festival depuis sa création, l’édition 2015 d’Exit fait la part belle aux créations mêlant différentes formes et technologies. Ainsi, dans Split Flow et Intensional Particle, le danseur et chorégraphe japonais Hiroaki Umeda associe-t-il danse, capteurs de mouvements et dispositif laser.

De nouveaux horizons artistiques

De même, dans Inferno, les Québécois Bill Vorn et Louis-Philippe Demers invitent les spectateurs à devenir acteurs de leur performance robotique en installant les machines qui interviennent dans le spectacle sur le corps du public. Autre performance interactive, This is no game, du collectif québécois Projet EVA, proposition qui transforme la réalité en immense jeu vidéo. Associant improvisations musicales, jeu théâtral et projections, le collectif hollandais 33 1/3 revisite, dans BlueBeard, le conte de Barbe Bleue à travers la création d’espace virtuels mouvants et mystérieux. Une pièce du chorégraphe belge Jan Martens (The dog days are over), une mise en scène du Hollandais Ivo van Hove* (Mary Stuart), un opéra pour 10 caissières et sons de supermarché des Lithuaniens Vaiva Grainyté, Lina Lapelyté et Rugile Barzdžiukaité (Have a good day !), la nouvelle création des Français Sophie Perez et Xavier Boussiron (Biopigs), une performance de l’Américain Jonah Bokaer et du Français Antoine Dufeu (Museum of Nothing) seront également au programme de ce 22ème opus d’Exit. En route pour de nouveaux horizons artistiques.

Manuel Piolat Soleymat

* Lire l’interview publiée dans ce numéro

A propos de l'événement

Festival Exit 2015
du Jeudi 26 mars 2015 au Dimanche 5 avril 2015
_MAC CRETEIL
1 Place Salvador Allende, 94000 Créteil, France

Tél. : 01 45 13 19 19. www.maccreteil.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre