La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

CirquEvolution

CirquEvolution - Critique sortie Théâtre
Crédit photo : Philippe Cibille Légende photo : Trois jongleurs, une pianiste et un mannequin pour une partition virtuose.

Publié le 10 décembre 2010

La quatrième édition du festival s’étend sur le territoire valdoisien et montre la diversité des arts du cirque aujourd’hui.

Les arts du cirque plus que jamais se déclinent au pluriel et frottent les esthétiques jusqu’à écailler tous les clinquants clichés collés à force d’habitude. En témoigne la quatrième édition de CirquEvolution, qui réunit cette saison dix structures du Val d’Oise et égrène quelque treize spectacles durant deux mois. Avec Pan pot ou modérément chantant, le collectif Petit Travers conjugue musique, énergie, rythme et adresse en un vif dialogue entre balles et notes. En scène, trois corps et un mannequin dessinent par d’habiles tours de jongles les contours de leur monde et s’emportent de variations rythmiques en digressions graphiques dans l’élan d’une fugue de Bach. Dans PPP, Philippe Ménard jongle avec la frontière des genres. Mystérieux androgyne, tantôt catcheuse ou diva, tantôt lutteur ou lutin, il joue avec des boules gelées, les casse ou les caresse, glisse ou bien danse au milieu du désastre…
 
Douce loufoquerie
 
Dans Le jardin, Didier André et Jean-Paul Lefeuvre cultivent l’humour et cueillent les petits riens existentiels plantés dans la relation à l’autre. Clowns jongleurs acrobates, ils croisent poésie burlesque et tendre loufoquerie au cœur du quotidien. C’est aussi en duo que Plume et Paille, inséparables maître et serviteur, s’adonnent à leur fantaisie bucolique, sous la houlette d’Alain Reynaud, cofondateur des Nouveaux nez. Avec Les yeux pour, la compagnie Cabas dévoile les dessous de la condition féminine au travers du parcours de cinq femmes en rupture. Mêlant les disciplines et les nationalités, ces déracinées assemblent leurs différences en liberté pour exister en dehors de toute assignation. A ces quelques spectacles piqués dans la programmation, il faudrait ajouter Le Cabaret de acrostiches, Le carré curieux, Le carrousel des moutons, Ding ou encore Exigu… autant de brèches taillées au cœur de l’hiver pour aller voir ailleurs.
 
Gwénola David


CirquEvolution. Du 3 décembre 2010 au 22 janvier 2011. A Arnouville, Bezons, Complexe M. Paul à Vauréal, Eaubonne, Fosses, Garges-lès-Gonesse, Gonesse, Jouy-le-moutier, Marly-la-Ville, Villiers-le-Bel. Rens. 01 34 25 30 67.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre