La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Azimut

Azimut - Critique sortie Théâtre Gémeaux Théâtre des Gémeaux

Théâtre des Gémeaux / Le Grand T / conception, scénographie et mise en scène Aurélien Bory / avec Le Groupe Acrobatique de Tanger

Publié le 17 octobre 2013 - N° 213

Avec ce second spectacle conçu pour le Groupe acrobatique de Tanger, fondé il y a dix ans lors de la création de Taoub, Aurélien Bory ouvre encore de nouveaux horizons scéniques. En quête de merveilleux tous azimuts, il suit rigoureusement son chemin. 

« Azimut vient du mot arabe ‘as-samt’ qui signifie ‘chemin’, ‘direction’. ‘Azimuté’ en argot veut dire fou. Ce mot contient alors ces deux sens, contradictoires, suivre un chemin et être fou. L’acrobatie marocaine, dont tous les mouvements sont fondés sur le cercle, comporte implicitement ces deux significations : suivre rigoureusement un chemin et pourtant tourner indéfiniment en rond. Se perdre en chemin est-il inévitable ? » demande Aurélien Bory. En creux, l’interrogation elle-même tient ouverte la possibilité d’un rebondissement. Le mot qui a lancé le processus créatif sert de terrain en offrant opportunément et poétiquement une perspective solaire : « Par dérivation ‘azimut’ a donné ‘zénith’ littéralement le ‘chemin au dessus de nos têtes’ ». Le spectacle file la métaphore dans toutes ces dimensions, exploration allégorique de l’ensemble des possibilités dont l’homme peut se saisir pour échapper aux lois de la gravitation universelle. Qui mieux que des acrobates pourraient figurer sur scène – « ce seul endroit de l’art  inexorablement soumis à la gravité» rappelle Aurélien Bory -, la folie de cette lutte héroïque, le merveilleux de cette quête spirituelle ?

 

Une création de haute volée 

Fidèle à l’esthétique de ce théâtre physique, hybride, à la croisée de nombreuses disciplines, absolument singulier, mu par l’appétit constant du « renouvellement de la forme », le directeur de la compagnie 111, aujourd’hui internationalement  reconnu, réussit une fois encore avec Azimut, cet inattendu attendu artistique qui fait événement. Se tenant très éloigné de tout folklore, moins acrobatique que magique, le spectacle, en tous points réglé à la perfection, est entièrement conçu pour libérer l’imagination et donner à envisager le maximum de possibilités d’évasion, grâce à ces interprètes de haute volée, acrobates tangérois héritiers d’une tradition unique au monde. Chaque tableau minutieusement mis au service de l’idée déroule ses charmes à son rythme en exposant sa surprise, cerise plastique sur un gâteau d’effets scénographiques absolument maîtrisés nourrissant le spectacle sans jamais l’abreuver. Le premier moment retient d’emblée captive la charge émotionnelle dont Azimut ne se départit pas.  Prisonniers de sacs qui, accrochés aux cintres par des câbles, s’avachissent mollement sur le plateau plongé dans le noir, les interprètes surgissent comme de nulle part, comme sortis des profondeurs de la terre, pour s’élancer tous azimuts en choisissant la libre figure de leur envol.

M.-E. Galfré 

A propos de l'événement

Azimut
du Mercredi 9 octobre 2013 au Dimanche 20 octobre 2013
Théâtre des Gémeaux
49, avenue Georges Clemenceau, 92 330 Sceaux
Du 17 au 20 octobre 2013. Jeudi, vendredi et samedi à 20h45, dimanche à 17h.  Tél : 01 46 61 36 67. Le Grand T, 84, rue du général Buat, 44 000 Nantes. Du 9 au 13 octobre 2013.Et aussi dans le cadre de Circa à Auch.Tél : 02 51 88 25 25. Spectacle vu au Grand Théâtre de Provence à Aix-en-Provence.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre