La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

30ème Printemps des Comédiens

30ème Printemps des Comédiens - Critique sortie Théâtre Montpellier Domaine d’O
On achève bien les anges (élégies), du Théâtre Zingaro, programmé au Printemps des Comédiens. Crédit : Hugo Marty

Région / Montpellier

Publié le 24 mai 2016 - N° 244

Le Printemps des Comédiens fête ses 30 ans. Entre textes du répertoire et nouvelles dramaturgies, cette édition 2016 s’affirme dans la droite ligne défendue par Jean Varela, directeur du festival montpelliérain : celle d’un théâtre d’art et de création.  

« J’ai souhaité, une fois de plus, montrer un état des différents possibles du théâtre ». Voici ce que nous confiait récemment Jean Varela à propos de la nouvelle édition du Printemps des Comédiens, qui se tiendra du 3 juin au 10 juillet prochains. A la tête, depuis 2011, du festival créé par Daniel Bedos en 1987, l’actuel directeur de la manifestation implantée au Domaine d’O, à Montpellier, continue de soutenir une ligne artistique visant à rassembler un large éventail de spectateurs, à faire partager au plus grand nombre l’exigence du théâtre d’art. Une trentaine de propositions se succèderont donc, cette année, sur les huit sites investis par le festival. Parmi elles, une place faite à des maîtres de la mise en scène. A travers notamment Giorgio Strehler, dont est reprise la version d’Arlequin, serviteur de deux maîtres de Carlo Goldoni.

Les différents possibles du théâtre

Ainsi qu’à travers Peter Brook, qui présente son remarquable Battlefield d’après le Mahabharata, ou encore Georges Lavaudant, qui crée Le Rosaire des voluptés épineuses du poète surréaliste Stanislas Rodanski. Egalement présents au sein de cette 30ème édition, Simon McBurney avec The Encounter / La Rencontre, Yoann Bourgeois avec Tentatives d’approches d’un point de suspension, Dom Juan mis en scène par Jean-François Sivadier, Cold Blood du Collectif Kiss & Cry, la compagnie Les 7 doigts de la main avec Triptyque, Timon / Titus du Collectif OS’O, La Grenouille avait raison de James Thierrée, et un projet mené par Alain Françon, Robert Cantarella, Gildas Milin et Jean-Pierre Baro avec l’Ecole nationale d’art dramatique de Montpellier… Quant à Bartabas, il présente sa treizième création, intitulée On achève bien les anges (élégies) : une nouvelle fantasmagorie équestre aux éclats sombres et poétiques.

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

30ème Printemps des Comédiens
du Vendredi 3 juin 2016 au Dimanche 10 juillet 2016
Domaine d’O
178 Rue de la Carrierasse, 34090 Montpellier, France

Tél. : 04 67 63 66 66. www.printempsdescomediens.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre