La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Festival

Les pianissimes d’été

Les pianissimes d’été - Critique sortie Classique / Opéra
(légende photo / crédit Jeff Busby) Le bon, la brute et le truand revu et corrigé par des multi-instrumentistes déchaînés

Publié le 10 juin 2007

Deuxième édition de ce festival de piano parrainé par Cédric Tiberghien.

Tout près de Lyon, à Neuville-sur-Saône, au cœur du Parc régional des Monts d’Or, le festival « Les pianissimes d’été » s’impose comme une nouvelle étape attachante dédiée au piano dans le circuit festivalier de l’été. Ici, la musique se décline au vert et au grand air… Le pianiste français Cédric Tiberghien, parrain de la manifestation, insiste d’ailleurs sur « le calme propice de ces lieux qui permet à tous d’être disponible pour rencontrer encore mieux des œuvres » mais aussi « l’esprit original d’une fête où artistes et public se côtoient lors de grandes tablées après les concerts ! ». Au programme (entre autres) : le jeune pianiste russe Ilia Rachkovski, 23 ans, Grand Prix Long-Thibaud 2001, dans le Troisième concerto de Rachmaninov, le très jeune pianiste français Guillaume Coppola, trois des meilleurs « vents » français avec Michel Moraguès (clarinette), David Walter (hautbois) et Patrick Vilaire (basson), François-Joël Thiollier et Noël Lee, deux Américains de Paris, ou encore, Tiberghien en personne, en duo avec la jeune Française Marie Hallynck au violoncelle, etc.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra