La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Festival

Juventus

Musiques de cinéma

Un orchestre hors normes rend hommage aux bandes-son du 7e Art

Publié le 10 juin 2007

Le Festival de Cambrai se consacre à la découverte et la promotion des jeunes talents européens, repérés par Georges Gara, directeur artistique.

Cap au nord, direction Cambrai, pour plonger dans la plus juvénile des programmations musicales de l’été. Depuis dix-sept ans, ce festival-chasseur de tête parcourt l’Europe pour dénicher de nouveaux talents et les réunir au sein de la « grande famille » Juventus qui compte déjà quatre-vingts lauréats. Marc Coppey, Alexandre Tharaud, Emmanuel Pahud… on ne compte plus les talentueux solistes qui sont passés par le festival. Les deux lauréats de cette année sont le claveciniste Benjamin Allard et la pianiste Erzsebet Kerek. Le premier se produira dans un récital dédié exclusivement à Bach, avec notamment la Cinquième Suite française et la Quatrième Partita (4 juillet). Le public pourra découvrir Erzsebet Kerek dans un programme plus éclectique, mêlant Chopin, Grieg ou encore Franck (12 juillet). Faire le déplacement à Cambrai donne également l’occasion de réentendre les anciens de Juventus, comme le clarinettiste Ronald Van Spaendonck (11 juillet) ou le violoniste Graf Mourja (9 juillet). Et le festival ne fait pas l’impasse sur les instruments anciens. Jouant sur des pianofortes du Musée de la musique de Paris, Edna Stern et Ferenc Vizi proposeront une rare transcription du Quintette en ut majeur de Schubert. Pour sa dix-septième édition, le festival ose en outre une petite nouveauté, en invitant pour la première fois un jeune quatuor à cordes encore étudiant au Conservatoire National de Région de Paris (3 juillet).

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra