La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Place au cirque !

Me, mother

Me, mother - Critique sortie Cirque Auch Théâtre de la Ville d'Auch
© Barbara Buchmann Tina Dekens

Festival Circa / Entretien Tina Dekens

Publié le 26 septembre 2018

Avec Albin Warette, la comédienne et metteure en scène Tina Dekens met en scène cinq circassiennes enceintes ou jeunes mères au festival CIRCa. Elle accompagne leur questionnement sur la maternité et sur le risque.

Venant du théâtre, vous approchez le cirque pour la première fois avec Me, mother. D’où vous vient ce désir ?

Tina Dekens : Ce projet a été initié par John Ellingsworth et Duncan Wall, engagés dans le développement du cirque à Londres et aux États-Unis. Très tôt, ils ont senti que pour accéder à la parole intime des femmes qu’ils voulaient mettre en scène, il leur fallait faire appel à une troisième personne, plus familière de la question de la maternité. Lorsqu’ils m’ont proposé d’être cette personne, j’ai tout de suite accepté. L’idée m’intéressait d’autant plus que je venais de devenir maman, et que ma grossesse a été un moment de grandes interrogations sur mon métier de comédienne et metteure en scène.

Le spectacle a été créé une première fois en 2016 lors du festival CircusFest à Londres. Pourquoi le recréer en France deux ans plus tard ?

T.D. : L’expérience a été passionnante. Dans le travail avec les artistes et dans les échanges avec le public, qui font partie intégrante du processus, j’ai constaté la nécessité de donner à entendre ces témoignages. Tout le monde a beau être concerné par la maternité, on mesure souvent assez mal le bouleversement qu’elle provoque. Je suis donc très heureuse d’avoir la chance de reprendre ce spectacle qui est par nature éphémère.

« Tout le monde a beau être concerné par la maternité, on mesure souvent assez mal le bouleversement qu’elle provoque »

Comment avez-vous choisi les cinq femmes de ce nouveau spectacle ?

T.D. : Pour cette version française, je me suis associée au metteur en scène, auteur et comédien Albin Warette, co-fondateur du collectif d’artistes toulousain Culture en Mouvements. Nous avons organisé un casting, lors duquel nous avons rencontré de nombreuses circassiennes. Nous voulions des artistes de disciplines différentes, habitées par les questions qui nous intéressent.

Quelle place la parole occupe-t-elle dans Me, mother par rapport au cirque ?

T.D. : Je vois cette pièce comme un spectacle de théâtre sur le cirque. Les moments de tissu aérien, de hula hoop, de bascule, d’acrobatie au sol et de mât chinois sont là pour accompagner la parole de ces artistes dont le corps est l’outil principal de travail. Et qui, à ce moment de leur vie, interrogent leur rapport au risque ainsi que le regard du public.

 Propos recueillis par Anaïs Heluin

A propos de l'événement

Me, mother
du Mardi 23 octobre 2018 au Mercredi 24 octobre 2018
Théâtre de la Ville d'Auch
1 place de la Libération, 32000 Auch

Le 23 octobre à 16h30 et le 24 à 18h. Tel : 05 62 61 65 00. www.circa.auch.fr


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant