La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -259-Supernova #2. Théâtre Sorano

Un panel du jeune théâtre contemporain

Un panel du jeune théâtre contemporain - Critique sortie Théâtre Toulouse Supernova #2. Théâtre Sorano
Crédit : François Passerini / Légende : Sébastien Bournac, directeur du Théâtre Sorano.

Entretien / Sébastien Bournac

Publié le 21 octobre 2017 - N° 259

Directeur du Théâtre Sorano depuis mai 2016, le metteur en scène Sébastien Bournac inscrit Supernova dans une vision joyeuse et populaire du théâtre.

Comment est née l’idée de ce temps fort de programmation consacré à la jeune création ?

Sébastien Bournac : D’une certaine façon, il est né avec le projet de théâtre qui m’a porté à la direction du Théâtre Sorano : un théâtre joyeux, populaire, un théâtre d’aujourd’hui. Ce projet tenait aussi compte de ce qui me semblait manquer dans le paysage théâtral toulousain. Parmi ces manques, il y avait un espace consacré à la nouvelle génération d’artistes de théâtre, un espace qui fasse le pont entre la formation et l’insertion professionnelle des jeunes créateurs.

« Supernova est vraiment un temps fort dédié à la découverte. »

Cet espace est donc né et s’organise autour de deux axes…

S. B. : Oui, le premier est la découverte de jeunes artistes nationaux ou internationaux, qui viennent présenter des spectacles aboutis. Supernova accueillera, cette année, le Raoul Collectif, Lorraine de Sagazan, Julie Duclos… Ce sont des jeunes artistes déjà confirmés, mais ils ne sont jamais venus à Toulouse. Supernova est vraiment un temps fort dédié à la découverte. Nous nous sommes d’ailleurs associés au réseau du Festival Impatience (ndlr, Festival parisien du Théâtre émergent). Notre ambition est de désenclaver Toulouse, qui est une ville encore loin de Paris, en participant à des dynamiques d’accompagnements de jeunes artistes. Le second axe correspond à des projets en cours, un peu dans l’esprit du Festival Fragment(s) (ndlr, festival parisien créé par La Loge et Mains d’Œuvres) auquel nous sommes également associés. Supernova présente donc, en premières parties de soirées, des chantiers de création gratuitement ouverts aux publics.

Quelle ligne se dégage de toutes ces propositions ?

S. B. : Il n’y a pas réellement de ligne. L’idée est d’offrir un panel le plus large possible du jeune théâtre contemporain. Cela, en faisant la part belle au jeu et à l’acteur, en présentant des projets qui s’emparent des textes de façon très personnelle, et parfois irrespectueuse…

Vous-même, vous investissez l’écriture de Frank Wedekind avec L’Eveil du printemps

S. B. : Oui, c’est la suite d’un travail que j’ai réalisé avec les jeunes comédiens de l’Atelier au Théâtre National de Toulouse. Je ne suis pas moi-même un jeune créateur. Présenter L’Eveil du printemps dans le cadre de Supernova, c’est une façon de mettre en avant ces jeunes acteurs, de permettre au public de les découvrir.

 

Entretien réalisé par Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

L’Eveil du printemps
du Samedi 18 novembre 2017 au Samedi 18 novembre 2017
Supernova #2. Théâtre Sorano
35 Allée Jules Guesde, 31000 Toulouse, France

à 18h30.


Tél. : 05 32 09 32 35.


www.theatre-sorano.fr


 


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre