La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -142-A Vélizy, au fil de l?Onde

Tangentes

Tangentes - Critique sortie Théâtre

Publié le 10 novembre 2006 - N° 142

Le trampoliniste Mathurin Bolze interroge l’être humain dans sa rencontre
avec l’altérité. La virtuosité se fait ici langage sublimé du rapport au réel.

Ange déchu des limbes défiant la pesanteur, Mathurin Bolze possède la grâce
rare d’évoquer d’un geste les fracas intimes et le tressaillement des solitudes
égarées dans le vacarme du monde. Formé aux arts du cirque, membre du collectif
Anomalie et interprète de Joseph Nadj et de François Verret, ce trampoliniste de
génie use de la virtuosité comme langage sublimé d’un rapport au réel traversé
de vacillements, d’envolées et de chutes. Après Fenêtres et Cabane,
il poursuit avec Tangentes son questionnement sur l’homme dans ses
démesures, ses fraternités, ses ambiguïtés et ses doutes. Nourrie de lectures
sur la déportation et les camps de concentration, notamment des écrits de Primo
Levi et Jorge Semprun, cette création approche l’être dans son rapport à la
rencontre, aux liens, à l’altérité. Dans une scénographie composée d’agrès de
cirque et de machines qui avalent goulûment les humains, cette partition
poétique pour quatre acrobates et deux musiciens dévoile une série de portraits
sensibles d’individualités aux prises avec le mouvement irrépressible du temps.
Pourquoi Tangentes ? « Je crois que c’est à cet endroit que je fais du
cirque, juste au point de fuite entre la stabilité et ce qui file vers un
infini, au point de déséquilibre
 » répond Mathurin Bolze.

Gw. D.

Tangentes, de Mathurin Bolze les 4 et 5 mai à 21h00.

A propos de l'événement



L?Onde, 8bis, avenue Louis-Bréguet, 78140 Vélisy-Villacoublay. Renseignements
sur www.londe.fr
Réservations au 01 34 58 03 35.

x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre