La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -278-Festival Paris l’été

Renouveler le plaisir du spectacle, c’est tout un art !

Renouveler le plaisir du spectacle, c’est tout un art ! - Critique sortie Théâtre Paris
Laurence de Magalhaes et Stéphane Ricordel

Entretien Laurence de Magalhaes et Stéphane Ricordel

Publié le 29 mai 2019 - N° 277

Des scènes à ciel ouvert, des spectacles hors du commun, des manières autres de goûter l’art : les directeurs du Monfort Laurence de Magalhaes et Stéphane Ricordel proposent une troisième édition de Paris l’été, toujours aussi originale et festive.       

Comment envisagez-vous cette troisième édition ?

Stéphane Ricordel : Après le succès des deux éditions précédentes, nous poursuivons les mêmes objectifs autour d’une idée centrale : celle de surprendre. C’est une difficulté, mais c’est aussi très stimulant de casser les rythmes et les codes. Le festival affirme à nouveau les mêmes lignes directrices : une programmation pluridisciplinaire – théâtre, danse, cirque, musique, performances et installations plastiques… -, gratuite ou payante, et de nombreuses scènes à ciel ouvert, dans des lieux insolites.

« C’est très stimulant de casser les rythmes et les codes. » Stéphane Ricordel

« Nous créons une atmosphère festive autour de la programmation. » Laurence de Magalhaes

Laurence de Magalhaes : Alors qu’au cours de l’année la programmation au Monfort obéit à un calendrier strict, Paris l’été devient le moment de tous les possibles. De 10 heures du matin à minuit voire bien au-delà… Nous créons une atmosphère festive autour de la programmation, avec notamment le lycée Jacques Decour comme lieu de rendez-vous convivial. Cette année, le festival s’ouvre à 34 lieux partenaires – un peu plus que l’an dernier -, à Paris et autour de Paris. Certaines structures, comme Le Louvre ou l’Institut du Monde Arabe, nous ont sollicités pour que l’on devienne partenaires. Nous travaillons aussi dans le sillage du travail accompli toute l’année avec certaines villes comme Aubervilliers ou Villepinte, afin de convier les spectateurs au spectacle.

Quelles sont les propositions ? Et pour quel public ?

S.R. : Le fait de construire une programmation ponctuelle permet une grande liberté, à travers des propositions inhabituelles, parfois très spectaculaires. Nous proposons des événements culturels, dont certains frappent l’esprit, comme par exemple l’an dernier la traversée sur un fil du site du Sacré-Coeur par Tatiana-Mosio Bonga, ou cette année le surgissement Gare de l’Est de centaures légendaires ! Certains sont conçus en plein air pour des milliers de personnes, d’autres ont lieu dans un espace intime. Les spectacles se destinent à tous, à ceux qui ont l’habitude des théâtres, comme à ceux qui n’ont jamais franchi leurs portes et qui peut-être après l’été voudront en savoir davantage sur ce qui se passe dans les salles à l’année.

L. de M. : Nous accueillons des Parisiens, des touristes étrangers ou français qui sont heureux de découvrir que l’été Paris propose une actualité culturelle aussi excitante. A travers plusieurs associations, nous accueillons aussi des personnes fragiles. Nous sommes heureux de programmer des créations, mais aussi des spectacles que nous considérons comme des chefs-d’œuvre, sans se conformer au diktat de devoir programmer absolument des choses nouvelles. C’est en effet une grande chance de pouvoir (re)découvrir en extérieur le superbe D’après une histoire vraie de Christian Rizzo ou encore Decadance de la Batsheva, œuvre majeure acclamée dans le monde. Nous créons un équilibre tout en contrastes…

 

Propos recueillis par Agnès Santi

A propos de l'événement

Festival Paris l’été,
du Vendredi 12 juillet 2019 au Samedi 3 août 2019

Paris

Tél. 01 44 94 98 00.


www.parislete.fr


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre