La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -252-Festival SPRING 2017 / Arts du cirque

RARE BIRDS

RARE BIRDS - Critique sortie Cirque
© Frédéri Vernier Légende : L’acrobatie, en plein cœur de la recherche de la compagnie Un loup pour l’homme.

ENTRETIEN > ALEXANDRE FRAY

CRÉATION / CIE UN LOUP POUR L’HOMME

Publié le 17 février 2017 - N° 252

Alexandre Fray retrace le processus de Rare Birds, la nouvelle création de la compagnie Un loup pour l’homme.

On vous a laissé avec Face Nord et Appris par corps, créés avec Frédéric Arsenault. Ce nouveau travail marque-t-il un tournant pour la compagnie ?

Alexandre Fray : Effectivement, il y a eu quasiment une première période, dix ans d’aventures extraordinaires avec Frédéric, où l’on a posé les fondements de la compagnie ensemble. Appris par corps a vraiment été l’acte fondateur sur notre recherche autour des portés acrobatiques. Mais la vie a fait que nous nous sommes éloignés géographiquement, et cela a occasionné de gros changements dans la compagnie. J’ai choisi de la conserver avec cette même orientation artistique, pour pouvoir développer des projets. Cette création Rare Birds est le projet principal, avec une équipe renouvelée, et notamment des artistes qui ont quasiment une génération de cirque de moins que moi. Ils insufflent un vent assez nouveau.

A quoi renvoie le titre ? Est-ce lié à l’image de l’oiseau et de la tentative d’envol, ou à l’expression française qui veut qu’un oiseau rare soit une personne exceptionnelle ?

A. F. : J’ai préféré mettre à distance l’expression française avec le passage à l’anglais. Nous sommes des acrobates du sol avec des tentatives pour s’affranchir de la pesanteur. Nous avons beaucoup parlé dans le processus de création de la question de l’évolution, à travers l’oiseau : comment l’évolution fournit-elle des processus d’adaptation ? Je m’intéresse particulièrement à l’évolution des modes de locomotion. En tant qu’être humain, notre bipédie est un mode d’être au monde vraiment instable. Avant, cela a nagé, cela a rampé, cela a grimpé… D’adaptation en adaptation, un phénomène peut faire surgir une forme extrêmement précise.

« Nous sommes des acrobates du sol avec des tentatives pour s’affranchir de la pesanteur. »

Dans le travail de corps, allez-vous revivre ou retracer cette évolution ?

A. F. : Oui. Nous montrons qu’il y a un permanent déséquilibre et une évolution constante. Ce que j’aime dans l’idée de « rare », c’est l’idée de curiosité, qu’il n’y a pas de choses préconçues, et que l’on va grimper la montagne en prenant un chemin sinueux, pour se perdre et avoir plus de chance de trouver un animal bizarre. C’est comme si notre dessein d’acrobates sur ce projet était d’aller chercher des formes curieuses, et de les donner à voir. De se soumettre soi-même à une forme d’adaptation à nos corps, à l’autre, à nos contraintes, à nos conditions, pour pouvoir tomber nez-à-nez sur des formes acrobatiques – donc physiques, et donc relationnelles – un peu curieuses. C’est une recherche pour la méthode de travail, mais on essaye de conserver, dans l’écriture, un autre mode qui est un enchaînement continu d’actions. Un peu comme une réaction en chaîne.

 

Propos recueillis par Nathalie Yokel

A propos de l'événement

RARE BIRDS
du Jeudi 23 mars 2017 au Samedi 25 mars 2017

Normandie, France

La Brèche, le 23 mars 2017 à 21h, le 24 à 20h30, le 25 à 16h.


 


Festival Spring, du 9 mars au 14 avril 2017 en Normandie. Festival organisé par la Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie / La Brèche à Cherbourg – Cirque-Théâtre d'Elbeuf. Tél : 02 33 88 43 73.  www.festival-spring.eu


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant