La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -280-CIRCa, Pôle National des Arts du Cirque Auch Gers Occitanie,

Quand le cirque réinvente le territoire, rencontre avec Marc Fouilland

Quand le cirque réinvente le territoire, rencontre avec Marc Fouilland - Critique sortie Cirque Auch
DR

Entretien / Marc Fouilland

Publié le 27 septembre 2019 - N° 280

A la tête de CIRCa, Marc Fouilland éclaire les spécificités de cette édition, qui accueille FRESH CIRCUS et mobilise publics, artistes et professionnels. Entre ancrage gersois et rayonnement international.

On passe de l’image d’Epinal d’un cirque qui se veut nomade, à la notion de territoire pour le cirque… Pourquoi ?

Marc Fouilland : Cela vient de la façon dont le cirque contemporain s’est développé en France : une école supérieure des arts du cirque qui n’est pas dans une grande capitale, mais à Châlons-en-Champagne, et 12 pôles nationaux ancrés dans des petites villes comme Lannion, Bourg-Saint-Andéol, Boulazac, Auch…, c’est-à-dire dans des territoires plutôt ruraux, alors que les politiques publiques ont accordé aux grandes agglomérations des centres dramatiques nationaux, des opéras… De fait, le cirque a trouvé sa place. Et puis on est toujours de quelque part même quand on est nomade ! Ces dernières années, on voit apparaître des festivals, comme par exemple Les Fantaisies populaires, né parce que deux artistes venus du Québec et du Nord de la France ont souhaité créer une vie de cirque dans la commune de Cenne-Monestiés dans l’Aude.

« Le festival cultive depuis 32 ans la question du développement du cirque. »

Comment cette question s’est-elle posée avec FRESH CIRCUS ?

M.F. : Quand Circa a proposé d’en accueillir la 5e édition, après Paris et Bruxelles, le réseau a pointé notre spécificité qui est justement ce rapport au territoire. A l’origine, CIRCa était une initiative de citoyens du Gers qui ont souhaité s’intéresser au cirque. L’école fête ses 45 ans, et le festival cultive depuis 32 ans la question du développement du cirque. FRESH CIRCUS a voulu témoigner de ces enjeux, tout en interrogeant les artistes sur ce qu’est leur ancrage dans un territoire. Qu’est-ce qui aujourd’hui crée le territoire qui va permettre de développer des projets, des aventures artistiques, des festivals, des écoles ? Le monde entier va venir à Auch raconter comment, à partir de territoires ou d’histoires très différentes, le cirque trouve des moyens pour se développer sur tous les continents.

Quelles nouvelles façons d’envisager le territoire émergent de la part des artistes ?

M.F. : Il peut s’agir par exemple d’inclure des habitants dans le processus d’écriture du spectacle. Et aujourd’hui, une nouvelle dimension apparaît sur la question du territoire : c’est le développement d’un rapport plus responsable à la mobilité et à l’environnement.

 

 

Propos recueillis par Nathalie Yokel

A propos de l'événement

CIRCa, Pôle National des Arts du Cirque Auch Gers Occitanie,
du Vendredi 18 octobre 2019 au Dimanche 27 octobre 2019

Allée des arts, 32000 Auch.

Tél. : 05 62 61 65 00.


www.circa.auch.fr


 


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant