La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -212-Comédie de l’Est

Propos recueillis Philippe Mercier

Propos recueillis Philippe Mercier - Critique sortie Théâtre Colmar La Comédie de l'Est
Philippe Mercier © André Muller

Publié le 24 août 2013 - N° 212

Les clés de la maison

Avec La Peur, de Gabriel Chevallier, et A l’Ouest rien de nouveau, d’Erich Maria Remarque, Guy Pierre Couleau confie une carte blanche à Philippe Mercier, acteur en résidence.

« Je me sens collaborateur plutôt que seulement acteur. J’écris des textes, je propose de courtes formes pendant les entractes. J’ai la clé du théâtre : symboliquement, ça veut dire quelque chose ! J’ai eu la chance de participer à la grande aventure de la décentralisation : à l’époque, nous étions en quelque sorte des permanents de cette ambition ! Guy Pierre est un continuateur de cet esprit. Je l’ai suivi à Colmar et je me suis associé pleinement à sa démarche pour participer à des créations constituant la programmation de cette maison. Nous travaillons avec les écoles, les collèges, les lycées, nous animons des ateliers avec des amateurs, mais nous allons aussi dans les villages jouer devant les enfants, les grands-mères et les chiens !

Une île créatrice pour la fraternité

Ces cartes blanches sont comme des petites îles où chacun son tour représente la maison : deux ou trois jours de répétition, une forme simple et économe, deux ou trois représentations, pour faire entendre quelque chose  auquel on tient. Chevallier et Remarque appartiennent à deux générations différentes qui écrivent sur la guerre de 14 : le premier décrit la boucherie des tranchées, côté français ; le second les abominations de la même guerre, côté allemand. Guy Pierre voulait ne pas laisser passer cet anniversaire, cent ans plus tard. J’imagine quelque chose qui se rapproche de ce qu’en dit et trace Tardi, sur la bêtise humaine ridicule, et l’espoir que ce genre d’aventure ne se reproduise plus. A Colmar, peut-être plus qu’ailleurs en France, il y a à la fois une admiration extraordinaire pour l’Allemagne et un désir farouche d’être français. Quelque chose est encore à dire et à construire de la fraternité entre ces deux pays. »

 

Propos recueillis par Catherine Robert

A propos de l'événement

La Peur, de Gabriel Chevallier, et A l’Ouest rien de nouveau
du Mardi 1 avril 2014 au Mercredi 2 avril 2014
La Comédie de l'Est
6, route d’Ingersheim, 68027 Colmar
Comédie de l’Est. 6, route d’Ingersheim, 68027 Colmar. Tél : 03 89 24 31 78.  www.comedie-est.com
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre