La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -251-CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX

Le goût du partage

Le goût du partage - Critique sortie Danse
© Thibaut Chapotot Philippe Bélaval

Propos recueillis Philippe Bélaval

Publié le 25 janvier 2017 - N° 251

Fort du succès des deux éditions précédentes, Philippe Bélaval, président du Centre des monuments nationaux, poursuit et amplifie la manifestation.

« Les monuments sont des lieux inspirants pour les artistes. »

« Pour les artistes comme pour le public, les spectacles créés au sein des monuments génèrent des démarches originales et des occasions singulières de découvrir et d’appréhender le patrimoine. Les monuments sont des lieux inspirants pour les artistes, qui par leur création font naître des visions fortes. Les artistes ressentent un supplément d’âme et donnent le meilleur d’eux-mêmes dans ces lieux emblématiques, ils en rehaussent la dimension symbolique. Je suis très touché par le fait que les artistes, y compris les plus confirmés, ressentent une émotion particulière lorsque nous les invitons à se produire dans un monument. Carolyn Carlson, qui a connu tous les honneurs, a vécu le fait de danser l’an dernier au Panthéon comme une sorte d’apothéose. Le mouvement renouvelle la création et la perception, il fait naître des atmosphères inédites et des moments magiques. Cette année, nous poursuivons et amplifions même la manifestation, en accueillant des fidèles et des nouveaux venus, et en intégrant de nouveaux monuments.

Perceptions inédites et moments magiques

Yoann Bourgeois nous rejoint encore avec une impressionnante proposition, il investit quasi toute la nef du Panthéon et crée un spectacle fondé sur le balancement et l’équilibre, en exploitant notamment le mouvement du Pendule de Foucault. Nathalie Pernette revient aussi pour le second volet de sa trilogie, consacré à La Figure du baiser, interprété dans les jardins du Palais Royal. Et nous programmons de nouveau Yuval Pick, à l’abbaye de Cluny, et Nacera Belaza, au Panthéon. Ce dernier projet, comme plusieurs autres, est un projet participatif associant des amateurs au travail des chorégraphes. Ces projets répondent à une attente et un intérêt du public, créent une immersion et de nouvelles formes d’animation des monuments qui sont très appréciées. Je suis heureux d’accueillir aussi Luc Petton et ses animaux dans l’atmosphère fantasmagorique du Château de Pierrefonds, dans une proposition qui sera sans doute étonnante. Les monuments sont des lieux d’émotion et de rassemblement. Et tous ces spectacles créent une proximité immédiate entre artistes et publics. Accessible à tous, leur écriture dessine une relation et une tension qui élèvent l’imaginaire entre l’héritage du passé et les turbulences du présent, entre l’espace monumental et l’expression artistique tout en mouvement. Ce sont des moments forts de beauté, de partage, qui recèlent une dimension à la fois spectaculaire et symbolique.  Mon seul regret est que nous ne soyons pas encore en mesure de proposer des séries plus longues ! »

Propos recueillis par Agnès Santi

 

Centre des monuments nationaux,

Hôtel de Sully, 62 rue Saint-Antoine, 75004 Paris.

De février à octobre 2017. Tél : 01 44 61 21 50.

www.monuments-nationaux.fr

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse