La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -257-TKM ~ Théâtre Kléber Méleau

La force du poème comme boussole

La force du poème comme boussole - Critique sortie Théâtre
© D. R.

Entretien Omar Porras

Publié le 20 août 2017 - N° 257

A la tête du TKM – Théâtre Kléber Méleau depuis 2015, Omar Porras construit au sein du théâtre un périple nourri d’esthétiques et légendes puissantes.

« Le théâtre est pour moi relié aux grands mythes de l’humanité. »

« Le théâtre est pour moi relié aux grands mythes de l’humanité, aux grandes utopies. C’est pourquoi notre saison 2017/2018 s’attache à faire résonner des textes fondamentaux, des légendes universelles nées au cœur de langages poétiques impressionnants et de cultures plurielles. Culture judéo-chrétienne, épopée homérique de L’Iliade avec ses héros guerriers, récits fondateurs de la culture indienne du Mahabharata et du Ramayana : nous arpentons diverses terres artistiques en privilégiant la rencontre, la curiosité, la découverte. Préserver certaines techniques, méthodes et réflexions reliées à la tradition permet de donner forme au poème, de l’interroger profondément. Nous sommes très heureux de partager tous ces projets avec le public. Certains projets peuvent aussi mettre en relation des univers culturels très éloignés l’un de l’autre.

Un théâtre sans frontières

Nous reprenons ainsi Roméo et Juliette, notre Shakespeare en kimono, fruit d’une collaboration entre le Teatro Malandro que je dirige et le SPAC, des complices de longue date, éblouissante troupe japonaise conduite par Satoshi Miyagi. Nous avons réinventé un contexte historique à la jonction des cultures orientale et chrétienne, et construit une harmonie théâtrale à partir d’éléments disparates en dialogue. Nous voyageons aussi sur le continent américain à travers La Ménagerie de verre de Tennessee Williams monté par Daniel Jeanneteau, et à travers la création théâtrale colombienne d’aujourd’hui. Nous présentons ainsi en collaboration avec le Théâtre Vidy-Lausanne, au sein d’un projet partageant un fructueux sens artistique, deux propositions très différentes : La Despedida par le Mapa Teatro à Vidy et Labio de liebre (Bec de lièvre) par Fabio Rubiano Orjuela au TKM. Retour à un classique du XXe siècle avec La Dernière Bande de Samuel Beckett, que j’interprète dans la mise en scène de Dan Jemmett. Je connais Dan depuis plus de vingt ans et j’apprécie son humour caustique et son brillant sens du décalage. Trop souvent, on se fait à tort l’idée d’un Beckett impénétrable, on l’a comme refroidi, figé, quasi momifié. Nous poursuivons aussi notre compagnonnage avec nos deux artistes associés – le musicien Cédric Pescia et l’auteure Odile Cornu -, car je pense qu’il est préférable de laisser l’artiste évoluer au sein de l’outil de travail dans la durée. Au fil du temps, nous tissons une relation de confiance entre le lieu, les artistes et le public.

Propos recueillis par Agnès Santi

 

 

 

TKM – Théâtre Kléber Méleau,

Chemin de l’Usine à gaz 9, 1020 Renens-Malley, Suisse

Tél : +41 21 625 84 29. www.tkm.ch

A propos de l'événement


Chemin de l'Usine à gaz 9, 1020 Renens-Malley, Suisse
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre