La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -149-Domaine départemental de Chamarande en Essonne / Spectacles gratuits en plein air

Entretien Judith Quentel : allier convivialité et exigence artistique

Entretien
Judith Quentel : allier convivialité et exigence artistique - Critique sortie Théâtre

Nouvellement nommé directrice artistique du Domaine départemental de
Chamarande, Judith Quentel met en oeuvre la politique culturelle audacieuse du
Conseil général de l’Essonne, dans ce lieu ouvert à tous, où le patrimoine
dialogue avec la création contemporaine.

Quelles sont les lignes directrices de votre projet ?

Judith Quentel : Elles se situent dans la continuité de la mission
confiée par Michel Berson, Président du Conseil Général de l’Essonne à Dominique
Marchès, mon prédecesseur. L’esprit du projet vient du site lui-même et de ses
particularités : le château constitue un espace d’exposition singulier, avec des
contraintes d’accrochage propres à un monument historique, et le parc offre un
espace à la fois de promenade familiale et de représentations pour le spectacle
vivant. Le Domaine, ouvert toute l’année et d’accès gratuit, permet d’allier les
formes les plus exigeantes de la création contemporaine et les habitudes de
détente du public dans un mode original de pratique culturelle. La
programmation, pluridisciplinaire, propose des parcours buissonniers et crée des
surprises qui viennent animer le lieu et interférer dans sa mémoire.

Pourquoi avez-vous choisi le thème de la musique pour l’exposition ?

J.Q. : Lors de ma première visite du château, l’éclectisme des pièces m’a
beaucoup frappée : on passe d’un salon Empire à un séjour XVIIIeme siècle, d’une
bibliothèque des années 60 à une salle à manger Renaissance? Autant de styles
qui reflètent les goûts soit des différents propriétaires, soit des époques. Une
telle hétérogénéité se retrouve dans le Domaine musical, où se côtoient de
nombreux genres. Par ailleurs, beaucoup d’artistes puisent aujourd’hui dans la
musique pour en interroger les codes, les stars et les clichés. En se référant
directement à des objets ou à des univers partagés par différentes générations,
ils créent des brèches entre la culture populaire et l’histoire de l’art. D’où
l’idée de présenter dans chacune des salles du château des propositions au
croisement de ces deux champs.

« entraîner les visiteurs à faire l’expérience, dans un site chargé
d’Histoire, de l’art qui s’invente aujourd’hui »

Le festival de danse constitue un moment fort de la programmation. Quel est
le
Parcours de danse que vous avez imaginé pour cette 6ème édition ?

J.Q. : Ce parcours s’articule autour de trois pôles. Plusieurs
spectacles ont une dimension participative, notamment Les Fernands
d’Odile Duboc ou sa pièce inspirée de Pupille veut être tuteur de Peter
Handke, présentée à l’issue d’un stage avec une soixantaine de danseurs, ou
encore Marche, danses de verdure de Daniel Larrieu. D’autres, comme My
Rock
de Jean-Claude Gallotta et WYW de Thomas Lebrun, explorent le
thème de la musique. Enfin, Le nouveau monde d’Yves-Noël Genod,
Amérique
de Fanny de Chaillé et la pièce de David Roland seront créés in
situ
. Jouer à Chamarande représente un sacré défi pour les chorégraphes qui
doivent réaliser des ?uvres en plein air, donc confronter le corps à l’immensité
de l’espace naturel et capter l’attention des spectateurs.

Vous souhaitez donc vous adresser à un public de non-initiés, désavouant
ainsi l’élitisme supposé de la création contemporaine ?

J.Q. : La forte fréquentation des expositions et des spectacles montre
qu’une politique culturelle audacieuse touche un public large et diversifié.
C’est le fruit d’un engagement fort du Conseil général de l’Essonne qui, sous
l’impulsion de Patrice Sac, Vice-Président en charge de la culture, met le
partage des savoirs au coeur de notre projet. Notre désir est d’entraîner les
visiteurs à faire l’expérience, dans un site chargé d’histoire, de l’art qui
s’invente aujourd’hui et qui construit notre patrimoine de demain.

Propos recueillis par Gwénola David

A propos de l'événement



Saison culturelle 2006


Domaine départemental de Chamarande


Centre artistique et culturel


38, rue du Commandant Arnoux


91730 Chamarande


Renseignements : 01 60 82 52 01



www.chamarande.essonne.fr

Recevez le meilleur
du spectacle vivant

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter pour recevoir chaque semaine dans votre boîte email le meilleur du spectacle vivant : critique, agenda, dossier, entretien, Théâtre, Danse, Musiques... séléctionné par la rédaction