La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Gros Plan

Artur Ribeiro et André Curti : les artisans d’un imaginaire onirique.

Artur Ribeiro et André Curti : les artisans d’un imaginaire onirique. - Critique sortie Avignon / 2010

Publié le 10 juillet 2008

Auteurs, metteurs en scène et chorégraphes, Artur Ribeiro et André Curti présentent leur dernière création Fragments du désir, à partir de la différence et la difficulté d’être « autre » face au monde. Un objet scénique également sur le désir impossible, révélé, inavoué ou refusé au-delà même des différences.

Depuis plus de dix ans, Artur Ribeiro et André Curti créent ensemble des spectacles de théâtre gestuel dont Fragments du désir est le cinquième. Cette écriture théâtrale singulière ne dispose pas de mots mais de gestes, de mouvements, de postures, de poses qui appartiennent aux corps – un ensemble de tableaux élégants et précis -, qui sont révélateurs de tensions dramatiques intenses. Les troubles sourds et les conflits implicites, les états d’attente et de suspension, composent une partition à la musique éloquente. La pièce repose sur l’émotion et la poésie du non-dit, des qualités advenant par la présence théâtrale. La pièce trace le récit de quatre solitudes égarées ; un père, son fils, Olga la gouvernante et Orlando  dont les « vies entremêlées narrent la difficulté à être et explorent l’urgence d’affirmer sa place ». Homosexualité, travestissement, les identités peuvent être plurielles.
 
Les scènes se répètent ou se reprennent avec des variations en miroir
 
La question artistique concerne la simultanéité de l’expression corporelle et de l’action théâtrale à travers la stylisation et la transposition. Le spectacle Fragments du désir privilégie l’éclatement de la narration ; nulle unité de lieu, ni de temps, les scènes se répètent avec des variations en miroir, selon les points de vue. La dextérité gestuelle est la condition pour que les séquences s’enchaînent dans la fluidité et l’enchantement que provoque le désir. Le spectateur est invité à participer à la création d’un pur tableau onirique, en s’associant dans l’empathie à l’évolution élégante des conflits des personnages. Avec Artur Ribeiro et André Curti, Maya Borker et Matias Chebel font magnifiquement briller ces Fragments du désir.
 
Véronique Hotte


Avignon Off. Fragments du désir, conçu et mis en scène par Artur Ribeiro et André Curti. Du 8 au 31 juillet 2010 à 17h40. Théâtre des Lucioles 10, rue du Rempart Saint-Lazare. Tél : 04 90 14 05 51.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes