La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Agenda

The End

The End - Critique sortie Classique / Opéra Paris Théâtre du Châtelet
© Keshu Shiatsubo Légende : La musique de synthèse du compositeur japonais Keiichiro Shibuya.

OPERA CONTEMPORAIN / THEATRE DU CHATELET

Publié le 22 octobre 2013 - N° 214

Le « vocaloid opera » de Keiichiro Shibuya présenté au Théâtre du Châtelet.

Imaginez un opéra où les voix sont remplacées par des machines. C’est le parti pris du compositeur japonais Keiichiro Shibuya avec son opéra The End. Le livret, imaginé par Toshiki Okada, met en scène le personnage – ou plutôt la vocaloïde – Hatsune Miku, qui n’existe qu’au travers de sons fabriqués et de projections vidéos. Sur scène, pas de musiciens mais une musique de synthèse. Au Japon, Hatsune Miku désigne réellement un personnage virtuel de jeune fille créé de toutes pièces par un programme de synthèse. Très populaire, cette chanteuse artificielle est devenue une vraie star, égérie de grandes marques comme Toyota. Le compositeur s’empare de ce phénomène de société pour l’étendre à la sphère de l’opéra contemporain. Détail non négligeable, il l’habille en Louis Vuitton !

 

A. Pecqueur

A propos de l'événement

The End
du Mardi 12 novembre 2013 au Vendredi 15 novembre 2013
Théâtre du Châtelet
1 Place du Châtelet, 75001 Paris
Du 12 au 15 novembre à 20h. Tel. : 01 40 28 28 40. Places: 12,50 à 47,50€.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra