La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Cinéma

Ne touchez pas la hache 

<p>Ne touchez pas la hache </p> - Critique sortie Cinéma
La « double vision » d'un corps qui crée l'espace. Photographie : Electronic Shadow

Publié le 10 mars 2007 - N° 146

De l’art de la séduction sous la Restauration

Le général français Armand de Montriveau débarque sur une île espagnole pour
rétablir l’autorité du roi Ferdinand VII. Mais son expédition cache des motifs
personnels : depuis cinq ans, il arpente l’Europe et l’Amérique pour retrouver
Antoinette de Navarreins, une coquette parisienne qu’il a éperdument aimée
autrefois… C’est dans un monastère qu’abrite cette île isolée qu’il la
découvre enfin, en habits de nonne et sous le nom de s’ur Thérèse.

Jadis, il était tombé follement amoureux d’Antoinette, alors épouse du duc de
Langeais. Mondaine et manipulatrice, la duchesse le séduit sans se donner à lui.
Au point de pousser Montriveau à chercher vengeance, sous sa forme la plus
cruelle?

Hommage à « La duchesse de Langeais » de Balzac

« Elle n?aimait pas, elle avait une passion », disait Honoré de Balzac
à propos de l’héroïne de sa nouvelle, « La duchesse de Langeais », un récit
intégré dans « L’Histoire des treize » et « La Comédie humaine ». Pour son
dernier film, le réalisateur de « La belle noiseuse » s’est de nouveau
inspiré de son auteur favori, avec cette fois l’ambition « de transposer en
termes cinématographiques l’écriture de Balzac ».

Jacques Rivette et son scénariste, Pascal Bonitzer, ont cherché à rester le
plus fidèle possible au texte de l’auteur, tandis que Guillaume Depardieu et
Jeanne Balibar, livrent une prestation intense, sous les traits du général
Montriveau et de la duchesse de Langeais.

Karine G. Barzegar

France. 2h17. Sortie le 28 mars.

 

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant