La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Gros Plan

La Damnation de Faust

La Damnation de Faust - Critique sortie Classique / Opéra Paris Opéra Bastille
Légende : Jonas Kaufmann est Faust dans La Damnation de Faust de Berlioz à Bastille. © Julian Hargreaves

NOUVELLE PRODUCTION / OPERA BASTILLE

Publié le 24 novembre 2015 - N° 238

La « légende dramatique » de Berlioz, toujours délicate à mettre en scène, est confiée aux soins du Letton Alvis Hermanis. Dans le rôle-titre, Jonas Kaufmann, et dans la fosse Philippe Jordan.

Littéralement hanté par le mythe de Faust, dès qu’il lut le poème dramatique de Goethe, Berlioz, se lança immédiatement, âgé d’à peine 25 ans, dans l’écriture de Huit scènes de Faust, une œuvre de grande envergure qui sera son opus 1. Insatisfait du résultat, le compositeur remettra l’œuvre sur le métier. Elle resurgit en 1846 : Berlioz reprend dans La Damnation de Faust les thèmes composés près de vingt ans auparavant mais l’œuvre est désormais amplifiée, transfigurée par le génie et l’expérience orchestrale du compositeur – ce qui n’empêchera pas son retentissant échec public.

Un défi à la mise en scène

On avance souvent comme raison la plus probable de cet insuccès initial le caractère hybride de l’œuvre, quelque part entre l’oratorio et l’opéra, et que Berlioz assume en la qualifiant de « légende dramatique ». Depuis la redécouverte de l’œuvre – dès la fin du xixe siècle – et encore aujourd’hui, c’est précisément cette invention formelle qui fascine, autant que l’écriture vocale pour l’omniprésent ténor (et, ici, ce sera Jonas Kaufmann pour les sept premières représentations !), la soprano (la merveilleuse Ballade du Roi de Thulé que chante Marguerite, et qu’interprètera Sophie Koch) ou les chœurs. La Damnation de Faust est en fait une œuvre extrêmement stimulante pour les metteurs en scène de par la force des images que suscitent le texte et la musique – qui est à elle seule une vraie dramaturgie. Alvis Hermanis, homme de théâtre venu récemment à l’art lyrique avec des ouvrages exigeants (tels Les Soldats de Zimmermann) semble être l’homme de la situation.

 

Jean-Guillaume Lebrun

A propos de l'événement

La Damnation de Faust
du Samedi 5 décembre 2015 au Mardi 29 décembre 2015
Opéra Bastille
Place de la Bastille, 75012 Paris, France

Les 5, 8, 11, 17, 23, 29 décembre à 19h30, le 15 décembre à 20h30, les dimanches 13, 20 et 27 décembre à 14h30.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra