Théâtre - Gros Plan

Premier Amour de Samuel Beckett mis en scène par Jean-Michel Meyer



Gros plan
Théâtre du Gymnase / texte Samuel Beckett / mise en scène Jean-Michel Meyer

Écrit après la guerre, en 1945, mais publié en 1970, aux Éditions de Minuit, Premier Amour est une nouvelle autobiographique de Samuel Beckett dans laquelle s’opèrent deux rencontres initiatiques. La rencontre du narrateur, double de l’auteur, « avec une femme, sur un banc, alors qu’il erre sans domicile, après la mort de son père ». Puis la rencontre de Beckett avec la langue française, cette œuvre étant le premier texte composé directement dans notre langue par l’écrivain d’origine irlandaise. Créé en 1999 par Jean-Quentin Châtelain, sous la direction de Jean-Michel Meyer, Premier Amour est aujourd’hui repris au Théâtre du Gymnase à Paris à partir du 28 janvier 2022, dans la même mise en scène et avec le même interprète.

Pas de musique, pas de décor, pas de gesticulation

« Pas de musique, pas de décor, pas de gesticulation », avait exigé Jérôme Lindon, fondateur des Éditions de Minuit et exécuteur testamentaire de Samuel Beckett, lors de la création du spectacle. « J’avais négocié avec lui pour obtenir l’autorisation que le texte ne soit pas simplement lu, mais dit, déclare Jean-Michel Meyer. Quant à la sobriété imposée, elle nous convenait. Une vieille chaise de bureau qui, en pivotant, pleurait comme un violoncelle et le chapeau de mon oncle étaient nos seuls accessoires. Ils faisaient fonction de musique et de décor et ont voyagé un peu partout à travers l’Europe. » Ce chapeau et cette vieille chaise reviennent à Paris après un grand succès à Avignon off en juillet 2021. Jean-Quentin Châtelain, phénoménal, déploie ici l’humour acide et le tragique bouleversant de ce texte de jeunesse de Beckett.

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement


Premier Amour
du vendredi 28 janvier 2022 au dimanche 27 février 2022

38 Bd de Bonne Nouvelle, 75010 Paris

Jeudi, vendredi et samedi à 19h, dimanche à 16h.Durée 1h30.


Réservations :  0142467979.


A lire aussi sur La Terrasse

  • - Critique

Hulda de César Franck, un chef-d’œuvre de l’art lyrique !

Une révélation ! La « légende scandinave » à [...]

  • - Critique

« Barbe-Bleue », le chef-d’œuvre de Pina Bausch arrive au Châtelet

Un des chefs-d’œuvre de Pina Bausch revient à [...]

  • - Critique

Les « Corps extrêmes » de Rachid Ouramdane défient la pesanteur

Ces « corps extrêmes » défient la pesanteur, [...]