La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Actualité

Nicolas Bonneau, parleur politique.

Nicolas Bonneau, parleur politique. - Critique sortie Théâtre Paris Théâtre de Belleville
Nicolas Bonneau, parleur politique. Crédit : Gaëlle Evellin

portrait Nicolas Bonneau

Théâtre-récit et conversation, collectages et échanges : Nicolas Bonneau s’installe pour trois mois au Théâtre de Belleville avec deux spectacles sur la politique vue du côté des élu-e-s.

Le 11 mars 1983, Françoise Giroud disait, dans un entretien publié par Le Monde, « la femme serait vraiment l’égale de l’homme le jour où, à un poste important, on désignerait une femme incompétente. » Depuis, bien des mâles alpha ont continué à railler les tenues de leurs consœurs en politique, voire leur capacité, imposée par l’espèce, à la reproduire… Passer des fourneaux au perchoir et de la maternité au ministère relève d’un grand écart que le port de la jupe semble toujours rendre sinon impossible, au moins risible. Pendant trois ans, Nicolas Bonneau a réalisé plus de trente collectages auprès de femmes politiques locales et nationales. Parmi elles, Isabelle Attard (ex-députée de Normandie), Clémentine Autain (Parti de Gauche), Roselyne Bachelot (ancienne ministre), Nathalie Kosciusko-Morizet (membre du bureau politique des Républicains), Marylise Lebranchu (ancienne ministre), Yvette Roudy (ancienne ministre du droit des femmes), Marie-George Buffet, (députée, ancienne ministre des sports, ancienne secrétaire du Parti Communiste)…

Allez les filles !

« J’ai envie de parler de la cause des femmes, de mon rapport quotidien à la domination masculine, de ma propre construction culturelle, et en même temps, en m’accaparant et en interprétant ainsi la parole des femmes, je m’interroge : ne suis-je pas là encore dans une sorte de colonisation ? », dit le conteur, auteur et comédien qui interprète ces portraits de femmes pour retracer, à travers eux, l’histoire collective d’une domination qui peine à céder. En même temps qu’il présente Qui va garder les enfants ? (référence à la saillie supposée drolatique de Laurent Fabius lorsque Royal et Hollande se présentèrent tous deux aux primaires du Parti Socialiste), Nicolas Bonneau converse avec Noël Mamère qui « se prête au jeu, se laisse approcher, se confie peut-être… Lors de chaque représentation, Caroline Melon établit un nouveau protocole afin de faire de cette conversation un moment de jeu et de liberté de parole. »

Catherine Robert

A propos de l'événement

Nicolas Bonneau, parleur politique.
du Mercredi 16 janvier 2019 au Dimanche 31 mars 2019
Théâtre de Belleville
94, rue du Faubourg du Temple, 75011 Paris

Qui va garder les enfants ? Du 16 janvier au 31 mars 2019. Du mercredi au samedi à 19h15 et le dimanche à 15h ; supplémentaire le mardi à 19h15 à partir du 5 mars. Une vie politique, conversation entre Noël Mamère et Nicolas Bonneau. Du 5 au 26 février, le mardi à 19h15. Tél. : 01 48 06 72 34.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre