sur LA TERRASSE : Théâtre - Entretien

Une écriture qui fait mal

Dernière pièce d’une trilogie comprenant La Nuit est mère du jour et Le Chaos est voisin de Dieu, Calme met en jeu l’un des motifs dramaturgiques chers à Lars Norén : une famille en voie de délabrement. Sous la direction de Jean-Louis Martinelli, Jean-Pierre Darroussin interprète* un père alcoolique rongé par le poids de la culpabilité.