sur LA TERRASSE : Théâtre - Critique

Un fils de notre temps

Jean Bellorini adapte et met en scène le dernier roman d’Ödön von Horváth, écrit en 1937, lors de la montée du nazisme. Une remarquable réussite théâtrale d’une acuité politique aujourd’hui hallucinante.