sur LA TERRASSE : Théâtre - Entretien

Stéphane Braunschweig

Saisir le vacillement de l’être

L’urgence d’un départ, la peur, l’attente, la violence alentour, et puis l’exil… Trois femmes quittent leur maison, s’enfuient vers un ailleurs indéfini, tandis que d’autres choisissent de rester. Avec Je disparais, l’auteur norvégien Arne Lygre saisit dans le tracé d’une écriture minimaliste le bouleversement intime de l’être soudain happé dans la bourrasque du monde. Stéphane Braunschweig, directeur du Théâtre national de la Colline, porte à la scène la force émotionnelle de cette pièce où se révèlent la fragilité du moi et la puissance de l’imaginaire.