sur LA TERRASSE : Théâtre - Critique

Sodome, ma douce

Valérie Lang porte à l’incandescence la poésie sensuelle de Laurent Gaudé.