sur LA TERRASSE : Classique / Opéra - Entretien / Richard Schmoucler

Sirba Octet / Du grand art

Précision rythmique, virtuosité instrumentale, sophistication du son, en passant dans les doigts des musiciens classiques (tous ou presque membres de l’Orchestre de Paris) du Sirba Octet, les musiques tziganes ou klezmers se livrent soudain comme éclairées d’une lumière différente, taillées comme on le ferait d’un diamant. Ici la musique « populaire » s’affirme comme musique savante et parle à l’universel. Une approche à comparer à celle de Gidon Kremer jouant du Piazzolla. Le Sirba Octet signe avec Tantz !  son cinquième album (chez Dolce Vita), que le violoniste Richard Schmoucler, leader du Sirba, a conçu comme « un  voyage traversant les frontières et l’imagination », et s’installe pour cinq concerts exceptionnels à l’Espace Cardin.