sur LA TERRASSE : Classique / Opéra - Entretien / Michel Laplénie

Sagittarius, suite et fin

Identifié dès ses débuts à la fin des années 80 comme un ensemble vocal baroque de la plus grande exigence artistique, grâce notamment à des réalisations lyriques marquantes (Alcina en 1990 au TCE, Phaëton à l’Opéra de Lyon et Europe Galante de Campra à Aix en 1993), l’ensemble Sagittarius va mettre un terme à son activité après 30 ans d’aventures musicales. Michel Laplénie choisit pour ces adieux de confirmer sa prédilection pour la musique baroque allemande, en particulier celle de son plus grand représentant, Heinrich Schütz (1585-1672), le compositeur auquel Sagittarius aura emprunté le nom latinisé et surtout réservé ses plus grands moments.