sur LA TERRASSE : Théâtre - Critique

Parfois le vide

Géraldine Keller, Tao Ravao et Jean-Christophe Feldhandler accompagnent Raharimanana dans l’hypnotique oratorio voyageur qu’il a composé. Une ode à la résistance par le verbe et la transe.