sur LA TERRASSE : Théâtre - Critique

Les Fils prodigues

Jean-Yves Ruf réunit deux pièces, Plus qu’un jour de Joseph Conrad, et La Corde d’Eugène O’Neill, dans un diptyque où il explore la relation filiale et l’échec de la transmission. Une mise en scène picturale et implacable au service d’une langue aussi rugueuse que belle.