sur LA TERRASSE : Théâtre - Critique

Le Syndrome de Cassandre

C’est un clown que l’on vient voir : il en a la dégaine traîne-savate, un peu ours mal léché, un peu clodo négligé. Mais son nez – noir – a vite fait de déranger. Yann Frisch conduit de main de maître son personnage sur la pente glissante d’un humour grinçant, manipulant, sous couvert du rire et avec notre bénédiction, nos instincts les plus vils.