sur LA TERRASSE : 2012 - Entretien Kornél Mundruczo

Le pouvoir de la violence

Kornél Mundruczo adapte le roman de J. M. Coetzee et recrée l’âpreté d’une Afrique du Sud post-apartheid, meurtrie par les inégalités sociales. « Trop de gens, pas assez de choses ». Comme si l’insécurité faisait payer aux Afrikaners leurs crimes du passé.