sur LA TERRASSE : Théâtre - Critique

Le Paradoxe de Georges

Après son excellent Syndrome de Cassandre (2015), Yann Frisch consacre son second seul en scène à la carte à jouer. Et confirme sa place parmi les grandes figures de la magie nouvelle.