sur LA TERRASSE : Théâtre - Actualité

Le Cri de rage de Marie-José Malis

Le Théâtre de la Commune est totalement solidaire des intermittents et précaires qui se battent aujourd'hui pour empêcher l'agrément de l'accord UNEDIC du 22 mars. Cet accord pénalise les plus fragiles des professionnels du spectacle vivant, il appauvrit les pauvres, il s'attaque durement aux personnes en situation de précarité et de travail intérimaire, il ouvre la voie à une aggravation scandaleuse du traitement de tous les chômeurs en France. Déjà, dans notre pays, 6 chômeurs sur 10 ne sont pas indemnisés.