sur LA TERRASSE : Théâtre - Critique

Le Capital et son Singe

Sylvain Creuzevault et les siens auscultent avec ironie les espoirs révolutionnaires et le mode de production capitaliste. Bouillonnant et décapant… Moins percutant que Notre terreur mais à voir !