sur LA TERRASSE : Théâtre - Critique

L’Avare

Jacques Osinski propose une version glaçante de L’Avare, en jouant habilement des contrastes entre moquerie et pitié. Jean-Claude Frissung, en bourgeois manipulé par les siens, est émouvant, et le spectacle de sa misère prête à penser autant qu’à rire…